Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 11 juillet 2015

Une bien belle réalisation

Ce matin Tante Agathe brûlait d’envie de vous parler de l’aménagement de l’espace réalisé par les services techniques de la mairie à l’entrée (ou à la sortie) du village.

 

tante agathe

 

Une composition florale très réussie qui embellit ce lieu de passage très fréquenté.

En jargon technique ce « tourne à gauche » devrait être prochainement rebaptisé d’un nom plus poétique en rapport avec l’endroit.

 

tante agathe

 

Dans un sens comme dans l’autre, comme Tante Agathe, vous ne pouvez pas le louper. De vrais rochers, des plantes magnifiques, en font un mini parc qui flatte agréablement l’œil.

tante agathePar ailleurs, Tante Agathe s’est laissée dire que la mosaïque du Pélican (réalisée par les amis des MémoiRes de Puisserguier), mise malencontreusement au "piquet" au bord de la route, devrait être prochainement déplacée, et de surcroît de façon moins anonyme, vers la Promenade dans un environnement mieux adapté.

Tante Agathe espère que vous apprécierez tous cette bien belle réalisation, et telle Tante Agathe vous vous direz :

"Ne fait-il pas bon vivre à Puisserguier ?"

jeudi, 25 juin 2015

Des pelleteuses pour la "Déviation"...

Il fait beau, alors faites comme Tante Agathe, sortez votre belle bicyclette et allez faire un tour du coté du cimetière de PUISSERGUIER.

Et, est-ce le nouveau scoop du moment ?

Tante Agathe a pu voir « l’Arlésienne » dont tout le monde parle depuis plus de cinquante années... LE CHANTIER !!!

 

tante agathe

 

En effet Tante Agathe vous le confirme, photos à l’appui, les travaux de la déviation ont enfin débuté...

tante agatheIl semblerait néanmoins qu’en lisant le panneau, qui stipule « fin des travaux : été 2015 » Tante Agathe a  trouvé qu’il y ait un léger retard dans le planning.

M’enfin c’est parti.... soyez, comme Tante Agathe, patients et indulgents !!!!

 

tante agathe

tante agathe

tante agathe

 2 juillet 2015, le premier pont est sorti de terre.....

tante agathe

tante agathe

dimanche, 21 juin 2015

A la vitesse d’un escargot !!!!

Où l’on reparle de la déviation !

 Sur Midi libre du 29 novembre, en le parcourant comme tous les matins,  Tante Agathe est tombée sur ce titre : « Les travaux de la déviation se préparent. Début du chantier au début 2015 pour trois ans ».Midi libre 29 novembre 2014.JPG

Trois ans semblent devoir être nécessaires pour réaliser une route de 3 km.... (3000 mètres !!!).

Tante Agathe a pensé un instant que c’était une faute de frappe, une erreur de retranscription...

... A moins, se dit Tante Agathe, que les moyens mis en œuvre sur ce chantier (village médiéval oblige) nous viennent directement du moyen âge....

 

tante agathe

 

Que nenni !

Tante Agathe apprend dans cet article que plusieurs ouvrages d’art, aménagements divers ou démarches administratives vont considérablement ralentir les travaux de cette déviation dont, à peu près, tout le monde est désormais convaincu qu’elle redonnera du dynamisme à notre village.

A ce propos Tante Agathe a aussi appris qu’un cabinet spécialisé a travaillé avec la mairie, les commerçants et les associations pour se projeter dans l’avenir de « l’après déviation ». Lire Midi libre de ce 17 décembre : Midi libre 17 décembre 2014.JPG

Tante Agathe espère que, lors de son premier diagnostic archéologique (février 2015), l‘INRAP ne tombera pas sur des os de lapins enterrés par des chasseurs après un casse croûte, faute de quoi, les érudits du coin pourraient prétendre qu’il s’agit des restes de dinosaures ou d’un illustre combattant romain.

Ce qui aurait pour conséquence, (c’est le pire craint par Tante Agathe) l’arrêt des travaux reportant une nouvelle fois la déviation aux calendes grecques.... 

mercredi, 07 janvier 2015

Tous à vos bicyclettes !!! La voie verte en vidéo.

Malgré ce vent violent qui persistait (à l'heure où cette note avait été publiée_juillet 2014) sur notre région, Tante Agathe a enfourché sa belle bicyclette pour aller, en éclaireur,  découvrir ce nouveau parcours cycliste qu’est cette fameuse  « voie verte » (en quelque sorte une « déviation » pour les vélos) annoncée lors des séances de vœux de nouvelle année 2014.

Tante Agathe vous propose de profiter de cet itinéraire en pleine nature (ancienne voie ferrée) qui permet de joindre, en vélo ou à pieds, Cruzy à Capestang, via Puisserguier, et met ainsi Capestang à une poignée de coups de pédales de Puisserguier.

 

voie verte 1.jpg

 

De là à aller faire ses achats, en bicyclette,  au bord du canal, Tante Agathe se dit qu’il y a encore de la marge....

Ceci précisé Tante Agathe attire votre attention sur le fait que, malheureusement, de temps à autres quelques croisements avec les autos sont signalés en vous indiquant d’être prudents.

Enfin, constate Tante Agathe, si certains parcours, réalisés avec l’argent des contribuables (et par des personnes dont on peut douter des compétences pour le faire) semblent bien fantaisistes, voire futiles et contestables, cette « voie verte » est une vraie bonne idée dont vont pouvoir profiter, avec beaucoup de plaisirs, nos familles et leurs enfants, ainsi que nos amis touristes telle cette sympathique famille  britannique croisée par Tante Agathe ce magnifique 14 juillet.

 

voie verte 2.jpg

7 minutes de bonheur en cliquant sur

https://www.youtube.com/watch?v=M4qWlrmMm8I&feature=s...

 

lundi, 05 janvier 2015

Des vœux pour 2015 ????

Chaque début d’année, à l’heure des vœux de toutes natures, d’innombrables bonnes résolutions sont prises par tout un chacun.

Mais pour 2015, Tante Agathe, bien morose et plutôt dépitée, se dit qu’aucune de ces grandes décisions n’est jamais tenue.

Quelquefois quelques petites semaines.

Quelques petits jours !.... La cellulite de ces dames n’intéresse personne !

Il serait peut-être temps que les médias cessent de nous en faire des tonnes sur le sujet.

Deux types de comportements peuvent justifier le scepticisme de Tante Agathe.

En premier lieu, Tante Agathe est certaine que le Lirou continuera à s’écouler dans le même sens, tout comme continueront les « ceux’s  » qui freinent la cohésion de la vie associative en émoussant l’intérêt de nos concitoyens et en faisant, par ricochets, du tort à celles et ceux qui œuvrent, avec succès, à la popularité de leurs communes. 

Tante Agathe estime que c’est regrettable et dommageable.

Y’aura-t-il, enfin, se demande Tante Agathe, quelqu’un dans l’avion qui remettra les pendules à l’heure dans l’intérêt de nos villages ?

Tante Agathe est convaincue que des mesures simples pourraient remédier à cette égo-culture en laissant la place à une nouvelle génération, curieuse et passionnée.

Sur le second pointTante Agathe craint que cela soit beaucoup plus compliqué. 

Comment faire face à une aussi violente volonté de faire le mal. Sans doute, comme Tante Agathe vous avez vu, au bord du Lirou juste après le pont en allant sur l’ancienne gare, ce lamentable carnage. Conteneurs à verre et à papiers renversés avec leurs contenus étalés sur le sol ! Panneaux de signalisation arrachés ou coupés avant d’être jetés sur les berges du Lirou.

 

tante agathe

 

Mais où vivons-nous s’inquiète Tante Agathe ?

On ne peut décemment pas installer des caméras de surveillance derrière chaque individu....

Que faire ?

 C’est pourquoi en ce début d’année 2015 Tante Agathe est bien embarrassée pour prononcer, à votre encontre, cette phrase qui lui semble bien désuète : « Meilleurs Vœux », mais souhaite néanmoins, et sincèrement, que tous ses concitoyens puissent poursuivre leur vie, au quotidien, dans les meilleures conditions que permet notre société en réelle crise de moralité (l’économique, ça se soigne...).

jeudi, 11 septembre 2014

Les Brescoudos sous l’œil bienveillant de la Marianne.

Vendredi dernier, 5 septembre, vous êtes-vous fait plaisir, tout comme Tante Agathe, en allant accueillir la sympathique horde des Brescoudos !!!

Tante Agathe est ravie de voir que pour la quatrième fois notre village a eu, comme hôtes, ces motards « fans » des légendaires  Harley Davidson.

En contemplant, du haut de son piédestal,  ces Blousons de cuir et ces motos rutilantes, Tante Agathe s’est demandée à quoi pouvait penser la Marianne, vêtue, elle aussi  de sa cuirasse qui pourrait laisser croire que son « Bike » l’attendait sur la Promenade.

 

tante agathe

 

Aux dernières nouvelles, Tante Agathe s’est laissée susurrée dans l’oreille, par le Président des Brescoudos que nous aurons toutes les chances de revoir les motos l’année prochaine.

samedi, 22 mars 2014

Un beau château du Moyen âge !

 Tante Agathe vous propose un petit break en relatant un de ses voyages quelque part en France !

 

Durant de longues années Tante Agathe au cours de ses déplacements professionnels, ou pendant ses congés, a assouvi une des ses passions en visitant, en France (en Dordogne par exemple, ou en Alsace), en Ecosse, en Allemagne (Vallée du Rhin)...  moult châteaux de tous âges.

 

Tante Agathe a visité à maintes reprises les grands classiques de la Loire, Chambord, Chenonceau, Chinon... mais aussi des demeures féodales moins connues, mais tout aussi passionnantes à découvrir.

 

C’est ainsi qu’en 2009,

lors de vacances dans le Marais Poitevin, Tante Agathe, suivant les conseils de son logeur s’est aventurée dans la campagne et après avoir effectué un véritable jeu de piste a réussi à trouver cet étonnant château  du Coudray-Salbart.

 

tante agathe

 

Magnifique bâtisse flanquée de six tours où Tante Agathe s’attendait à voir sortir des chevaliers sur le pont levis (aujourd’hui fixe).

 

L’hôte des lieux expliqua à Tante Agathe que depuis des années des bénévoles ont succédé à d’autres bénévoles, infatigables, qui ont restauré méthodiquement les lieux (comme des étudiants pendant leurs vacances), dégageant, là des mètres de terre pour redonner vie à la cour, ou ici, déblayant le chemin de ronde à l’intérieur des remparts (chemin de ronde désormais praticable).

 

tante agathe

 

Devant l’ampleur de la tâche accomplie par tous ces passionnés, la Présidente de Région (Ségolène Royal) a, en son temps, débloqué des fonds pour réparer une des tours.

 

tante agathe

 

Tante Agathe garde un beau souvenir de cet édifice remis en état par des personnes dont la modestie, le courage et la passion sont admirables.