Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

dimanche, 21 juin 2015

La déviation « Bouc émissaire »

Maison du Peuple, lundi 7 février 2011 !

 

Réunion publique d’information (nombreuse assistance) sur la mise en œuvre de la déviation de la RD 612 (feu RN 112).

 

Plan déviation 4.02.2011.JPG

  Plan déviation 4.02.2011.JPG       Planning déviation 4.02.2011.JPG

 

M. Mesquida et M. Badenas entourés des ingénieurs maîtres d’œuvre ont répondu aux questions concernant sa prochaine mise en service (fin 2015) :

 

De sacrées questions ou objections !!!

 

Un intervenant prétend que le projet ne tient pas compte des nuisances apportées à la zone Natura 2000 ?

Ouah…, remarquable cet élan de respect pour la nature, les fleurs, les oiseaux… L’Aigle, les règlements.

 quoi de neuf chez tatie

Saccage de Natura 2000.jpg

 Citoyen dont les analyses à géométrie variable, le font moins regardant sur le bruit des ULM, des moto-cross et du saccage des garrigues, le tout, dans le même périmètre que la future déviation.

 Moins scrupuleux, aussi, quand il s’agit de s’élever contre des illégalités dont il n’ignore rien.

 Un autre parle d’une route parallèle déviant les différents villages. [NDLR : Un axe Tarn/Sète est en cours de réalisation].

La déviation sud aurait pu être choisie d’après l'interlocuteur suivant qui prend en exemple les travaux de l’A75 (débuté dans les années 70). Dantesque.

Il lui est fait remarqué que tout est possible techniquement, mais que si nous attendons d’avoir les fonds nécessaires pour réaliser le « parfait » nous serons tous sous terre depuis de nombreuses décennies avant que cela ne se fasse.

A noter que le trafic des camions venant de Capestang (infime partie du flux de 10 000 véhicules dont presque 1300 camions /Jour traversant le village) pourrait tendre vers zéro avec un arrêté préfectoral interdisant de prendre ce « raccourci ».

Les poids lourds venant par exemple de Port la Nouvelle devraient utiliser l’itinéraire passant par Béziers (sortie ouest) pour se rendre à St Pons et au delà.

 

Etonnant, cet étonnement qu’on ait laissé acheter des parcelles de vignes sans dire qu’une déviation était projetée… Etonnant conseiller municipal dans la précédente mandature (!!!).

 

Mort des commerces ?

 

Des archives sembleraient prouver que depuis  1932 nos anciens parlent de cette déviation. Dans les années 70 elle devient un projet concret… Pendant ce temps ce sont plus de 90 commerces qui ont disparu !

Il n’y a donc pas de causes à effets avec une quelconque déviation ! La pollution, nuisible à la santé, étant le seul fait majeur à prendre en considération.

 

Dans un village, ou un quartier, les Commerces sont dit de « proximité », c’est l’essence même de leur ouverture et de leur bon fonctionnement. La clientèle visée n’est-elle pas d’abord et avant tout celle des autochtones ?

Sourire, amabilité, service, prix étant le béton de la prospérité.

Une remise en cause personnelle, et un petit bilan du « pourquoi » font du bien de temps à autres

Sérieusement un boulanger ou un marchand de journaux vivent-ils de la clientèle de passage ? Certains, sans concurrence profitent même d’un monopole.

Pensez vous que les km de saucisses vendues chaque année par notre divin charcutier aient à craindre de la concurrence de quelques 2.7 km de contournement.

Plus d’un continuera, y compris en rampant, à faire un détour pour aller acheter les succulentes charcuteries et les incontournables tripes de «chez Pujol ».

 

Pensez-vous que la future déviation soit la cause de la fermeture de la charcuterie Catala ?

Le « Temps des fleurs », un temps sur la place de l’église avec possibilité de se garer pour les livraisons, délocalisé rue de la République ne vous interpelle pas sur l’opportunité d’un bon ou d’un mauvais choix ? Qu’a à voir la déviation ?

Autrefois, en sortant de la messe, le dimanche, n’allions nous pas enquérir quelques fleurs à offrir à Madame, ou à Maman ?

N’est-ce pas en face d’une église ou à coté d’un cimetière qu’on trouve généralement le fleuriste ?

La déviation va-t-elle changer quelque chose pour ces sympathiques commerçants ?

 

Toute nouvelle installation d’un nouveau commerce devrait amener le nouvel artisan à réaliser une étude de marché, évaluer la potentialité de clientèles, exprimer des besoins. La déviation étant un des paramètres objectifs à faire intervenir dans une projection de création.

 

Enfin, pour cette « fameuse survie », en concertation avec les services publics (mairie, CG) il ne doit pas être impossible de mettre en place une signalétique avant chaque giratoire, aux entrées du village, spécifiant les services proposés : commerces, restaurants,… Patrimoine à visiter, et possibilité de se garer (parking de X places… par exemple).

 

 

Merci pour vos commentaires :

 

 Hé bien Tante Agathe, il y a bien longtemps que les Puisserguiérains ne réagissaient plus !

 Mais, me diras-tu, pour écrire de telles bêtises !

  Je l'ai déjà écris, je suis étonnée qu'aucun accident grave ne soit arrivé le vendredi, alors que les camions se croisent (souvent sans ralentir) aux abords du marché. Alors OUI A LA DEVIATION.

 Oui beaucoup de personnes travaillent à l'extérieur de Puisserguier, et le soir il y a moins de camions que dans la journée, mais Oli34 à l'air d'oublier qu'il y a des personnes qui restent en permanence au village, qui habitent sur la nationale, qui doivent traverser cette route que je considère comme dangereuse.... et puis, Oli34 sait-il (ou sait-t-elle) que la pollution existe, vous savez, ces particules émises principalement par ces gros camions qui font ronfler leur moteur qui se déposent partout, sur les murs, les arbres, dans nos poumons, ....

"je vais revendre ma piole avec un bon bénéfice grace a la deviation,plus de camion plus de sousou,et je me casse de ce village qui est mort dans 10ans"

 Cela prouve l'attachement que vous avez à votre village, et que vous n'en n'avez rien à "foutre", vous allez faire un bénéfice, tant mieux pour vous, vous êtes comme certaines personnes du village qui n'agissent que pour la gloriole et les bénéfices qu'ils peuvent en tirer, l'essentiel étant d'arriver au but, par tous les moyens, légaux ou illégaux.

 Je ne me fais pas de soucis, ils se reconnaitront !

 Pour moi, je le redis, UN GRAND OUI, mettons en valeur notre village, attirons les touristes et vous verrez que dans 10 ans notre village ne sera ni mort, ni devenu un village dortoir, mais pour cela, il faut bouger !!!!!  Mathilde

 

 Lire midi libre du 11 février : http://www.midilibre.com/articles/2011/02/11/VILLAGES-Pui...

Les habitants de Valros réagissent à la rumeur qui fait de leur hameau "un village mort".

 quoi de neuf chez tatie

 Lire midi libre du 12 février :

   http://www.midilibre.com/articles/2011/02/12/VILLAGES-Val...

Une fois encore, on peut se réjouir que le ridicule ne tue pas !!! 

 

@ Bonjour Tante Agathe.

Pour informer l’auteur Aa qui s’est  exprimé dans les brèves de comptoir :

La B.I.V.A.P :

- n’a jamais intenté de procès à la municipalité précédente pour pollution du trafic routier.

- elle n’a pu ni  perdre, ni être subventionnée, pour un procès qui relève de l’imaginaire.

 La B.I.V.A.P a saisi le tribunal administratif le 02/05/2007 à la demande de concitoyens.

- pour annulation de la délibération du 05/03.2007, liée au P L U.

- l’avocat choisi a été payé en septembre 2007  par des habitants, sous forme de souscription.

La nouvelle municipalité :              

- après étude du dossier, et consultation d’avocat, par souci d’économie des finances municipales, (éviter les honoraires de son avocat, et indemnité à verser….), a souhaité mettre un terme à cette assignation.

- un compromis élaboré par avocat a été signé. Le remboursement des honoraires de l’avocat de l’association a été étalé sur deux ans. 

Les souscripteurs ont été remboursés au prorata des sommes versées, et ont reçu les explications nécessaires.

Pour la B.I.V.A.P la Présidente : Monique Coll-Raffy

 

@ Bonjour Tante Agathe

Extrait du Midi Libre "Valros retrousse ses manches pour utiliser tous ses atouts, et réagir à la rumeur qui fait de lui   « un village mort » dans les communes confrontées au même problème autoroutier (cf Puisserguier, dans   Midi Libre de mercredi)."

Merci à Valros de démontrer que notre village peut ne pas être mort dans 10 ans, seulement voilà, il faut (comme je le disais il y a quelques temps), se bouger, il faut que les commerçants, au lieu de pleurer, se remontent les manches, pour certains, soient un peu plus accueillants, un sourire n'a jamais tué personne, au contraire !

Et au niveau de la commune, peut-être faut-il écouter toutes les propositions qui sont faites pour attirer les  touristes !

A bientôt, Mathilde.   

mercredi, 03 juin 2015

Quand le médiocre s'affiche ...

En ce mardi soir (2 juin), Tante Agathe apprécierait, sans doute comme vous, que certains ne prennent pas les autres pour des laquais pour qu'ils enlèvent leurs merdes à leur place.

aec.jpg

 Comme pollution visuelle, on ne fait pas mieux !

jeudi, 16 avril 2015

Une invasion bien sympathique.

En ce dimanche d’avril Tante Agathe était heureuse. 

Le vent avait enfin décidé de ne plus souffler dans les branches des platanes et le soleil sans aucune timidité brillait de tous ses feux. Rien que du bonheur !

Il n’en fallait pas moins pour que la fête sur la Promenade soit une réussite. 

Une agréable animation qui était proposée par la toute jeune association puisserguiéraine « MOTO CLUB LOS PELICANOS PUISSERGUIER » dont les membres ont fait preuve, pour cette première, d’un dynamisme impressionnant. 

 

tante agathe

 

C’est ainsi que comme Tante Agathe vous avez pu admirer le déploiement de stands présentant des motos plus rutilantes les unes que les autres, certaines d’entre elles ayant quelques années derrière elle.

En fait une belle rétrospective appréciée de tous. 

Pour les amateurs en recherche de « la pièce » les étals étaient abondamment fournis, du rétroviseur à la batterie, voire du garde boue, le choix était varié.

Affichant des tarifs privilégiés les restaurants ont réalisé un carton plein, et Tante Agathe s’est laissée dire que tous les commerçants du village avaient participé à la dotation de la tombola du jour.

 

tante agathe

 

Toute la journée, alors que Tante Agathe ne comptait plus les nombreuses motos qui ont envahi notre village en se garant ça et là, la buvette des Pélicanos a carburé plein gaz avec ses crêpes et ses boissons fraîches. 

Pour couronner tous ces plaisirs les Patatr’Oc, ou du moins sa jeune classe, ont ravis les visiteurs lors de leurs joyeux va-et -viens avec tambours et pipeaux qui en ont emballé plus d’un. 

 

tante agathe

 

Par ailleurs, Tante Agathe est ravie de vous communiquer une information réjouissante concernant la bonne fréquentation de la « Rando VTT et du trail du Pélican » organisé par les sapeurs pompiers de Puisserguier-Creissan puisque pas loin de 300 personnes y ont participé. 

Un peu plus loin, comme à l’accoutumé ces jours-là,  l’écomusée des MémoiRes a accueilli sa part de visiteurs qui se sont partagés entre toutes ces animations. 

Un beau jour pour notre village comme Tante Agathe les aime en ne boudant pas son plaisir.

Un grand bravo à tous les organisateurs et participants qui ont démontré qu’on pouvait offrir plusieurs animations le même jour à conditions qu’elles soient de qualité et attractives.

La communication aidant bien entendu.

mercredi, 01 avril 2015

Une p.... de gueule de bois

Autrefois il arrivait à Tante Agathe d’avoir la Gueule de bois au réveil après de joyeuses beuveries entre amis...

Ce matin la gueule de bois de Tante Agathe a un mauvais goût d’arrêtes de poissons pourris...

 

tante agathe

 

Réveil difficile ou cauchemar vécu Tante Agathe se souvient qu’il n’y a pas si longtemps, c’était en Janvier 2015, la tuerie à Charlie Hebdo, la très grande majorité des Français était « Charlie ».

Quelques mois après (la mémoire courte de nos compatriotes étant légendaire), voilà qu’environ 15 à 20 % de la population est devenu « Charlot » (« Les Français sont des veaux. La France est un pays de veaux » déclarait Charles De Gaulle) comme le disait si bien M. Le Pen lors des événements tragiques.

Un peu d’espoir console cependant maigrement Tante Agathe qui apprend que les abstentionnistes, à l’encontre des sondages matraqués par les médias depuis des semaines, n’atteignent pas 57% mais un peu moins de 50%.

Ce n’est pas glorieux mais c’est peut-être un début de sursaut citoyen.

Le Front national (qui avec ses boniments essaie de nous faire croire que la France peut vivre en autarcie comme les irréductibles Gaulois du village d’Astérix) obtient des suffrages surréalistes que Tante Agathe, comme bon nombre de ses amis, a réellement du mal à comprendre.

Quelles analyses rationnelles permettraient de saisir ces votes d’une partie des Français ?

Tante Agathe, dirais-tu que les électeurs de ce parti ne seraient pas de bon Français ?

Que nenni ! Mais c’est quoi un « bon Français » ?

De bons Français dans le passé notre pays en a connu des célèbres, quelquefois tristement... Le Maréchal Pétain héros de la « Grande guerre » était un « bon français ».

Les miliciens dont on n’ignore plus rien des exactions étaient de « bons Français »

Tous ces « bons Français » offraient un voyage sans retour (bien avant le club "Med") à des opposants de toutes conditions....

Alors, pense Tante Agathe soyons simplement de bons citoyens en usant de nos droits, comme celui de voter acquis aux prix de la vie de nos aînés.

L’abstention n’est pas la solution. Mais de grâce votez en connaissance des dossiers.

Un exemple concret concernant les impôts à Puisserguier!

Quelqu’un qui a voté pour le FN, en se basant sur l’argumentation de l’augmentation de ceux-là, peut-il prouver, relevé en main, à Tante Agathe qu’ils ont été majorés ???

Combien de ces électeurs sont capables de dire précisément ce que le conseil général a amené à sa commune ?...

Tante Agathe n’est pas convaincue de leurs connaissances concernant tous ces domaines...

En attendant le deuxième tour, Tante Agathe supplie nos dirigeants en place d’essayer de ne plus parler du FN, mais communiquer avec ardeurs et convictions sur ce qui a été réalisé. Expliquer clairement les actions en cours et ne pas laisser notre ancien président de la République monopoliser le débat avec des allégations qui laissent croire aux plus influençables qu’avec lui tout sera mieux qu’avant !!!

 

En résumé, Tante Agathe crie haut et fort,

Allez voter dimanche.

 

 

tante agathe

 

lundi, 09 février 2015

Los Pelicanos !

Dernièrement s’est tenue (en présence de M. le Maire Jean-Noël Badenas et l’adjoint chargé des associations Louis Anguéra)  la première assemblée générale d’une toute nouvelle association :

« Los Pelicanos »

 

tante agathe

 

On a glissé dans l’oreille de Tante Agathe, qui vous livre l’information avec un grand plaisir, qu’il s’agissait de la réunion de passionné(e)s de motos qui aimeraient faire partager leur engouement par les Puisserguiérains.

 Tante Agathe leur souhaite toute la réussite que ces amis réunis puissent espérer.

 

tante agathe

 

Le bureau au complet

 Vous pouvez correspondre en allant sur leur page face book :

 https://www.facebook.com/photo.php?fbid=923843640982111&set=gm.862221617170829&type=1&theater

mercredi, 21 janvier 2015

Des mesures simples

Il va sans dire que le traumatisme des assassinats commis lors des attentats contre Charlie hebdo, le supermarché et les policiers en ont violemment ébranlé plus d’un. Tante Agathe, comme des millions d’entre vous, a bien des difficultés à comprendre comment des êtres humains peuvent en arriver à commettre des horreurs au nom de leur « dieu de bienfaisance », de leur religion !!!! 

La religion, les religions ?

 

 De nombreux discours laissent penser à Tante Agathe que tout sera mis en œuvre pour combattre ces « barbares » intégristes, terroristes, disent-ils, auteurs de ces abominations…

 

Bien, Tante Agathe en a pris bonne note.

 

Mais Tante Agathe se dit néanmoins qu’on pourrait aussi être plus intransigeant sur les dérives de toutes ces femmes, ces hommes, extrémistes de tous bords qui affichent leurs croyances (cautionnant indirectement les exactions dénoncées) en dehors de leur intimité familiale ou des lieux voués à leur culte.  

Ils ne sont peut-être pas des caricatures (bien que …), mais, tout comme pour celles-ci, pourquoi ne se posent-ils pas la question de penser que cela irrite, que cela dérange, que cela effraie leurs concitoyens qui le vivent comme une provocation envers l’esprit « sacré » de laïcité, cher à la France, qui devrait permettre de bien vivre ensemble. 

D’autant rappelle Tante Agathe que de nombreuses lois ou arrêtés (apparemment peu ou pas appliqués) stipulent l’interdiction des signes distinctifs hors de la sphère privée.

 tante agathe

tante agathetante agathe

 

 

 

Est-ce bien nécessaire pour avoir la « FOI » (Photos internet)

 

Chacun devrait pouvoir ainsi défendre la LAÏCITE qui lui accorde, entre autre, le droit à croire à ce qu’il veut, y compris à rien. 

Et la LIBERTE qui consiste à jouir de la vie avec tout ce que le bonheur procure. Pouvoir librement s’exprimer sur tout, dialoguer, avancer. Tante Agathe apprécie la liberté de ne pas être obligée de s’affubler d’un uniforme, fut-ce-t’il noir, ou d’un couvre chef qui n’a même pas l’utilité de protéger du soleil et encore moins le cerveau ! 

Que dire de l’EGALITE, notamment devant les lois et les règles de vie en société qui n’est pas synonyme de communautarisme.  

Et puis la FRATERNITE dont semble bien dépourvus tous ces sinistres personnages. Fraternité qui consiste à accepter son voisin tel qu’il est sans vouloir rien ne lui imposer, surtout pas sa religion. 

 

Tante Agathe avec son éternelle naïveté aimerait retrouver l’école laïque où, comme « il n’y a pas si longtemps » à la cantine on ne mangeait que ce qu’il y avait, y compris le vendredi quand, comme Tante Agathe, on n’aimait pas le poisson….

Retrouver les services publics tels les hôpitaux, les piscines, les cabinets de médecins où les « maris » ne venaient pas (souvent en menaçant) réclamer des mesures spéciales pour leurs épouses.

  

MAIS LA, Tante Agathe pense qu’il y a du pain sur la planche, 

…. Mais qu’enfin avec un peu de courage et de volonté politique !!!  

Sacrée Tante Agathe !!!

 

jeudi, 15 janvier 2015

SOIREE DE SOUTIEN JE SUIS CHARLIE

Tante Agathe se fait un plaisir de vous faire suivre cette annonce.

 

tante agathe

 

 COMMUNIQUE DE PRESSE : A l'initiative des associations A.P.E. Puisserguier, et Patatr'Oc.

 

SOIRÉE DE SOUTIEN

JE SUIS CHARLIE

POUR LA LIBERTÉ D'EXPRESSION

POUR L'HUMOUR LIBRE

 

Parce que nous refusons de nous laisser gagner par la haine, la peur de l'Autre et les amalgames.

Parce que ni cultures, religions, couleurs, langues ou quelconques drapeaux ne doivent servir de cause pour se liguer les uns contre les autres. 

Vendredi 16 janvier 2015 à PUISSERGUIER (34)

Maison du Peuple - 17h –

Entrée participation libre

(les bénéfices seront reversés à l'association "Presse et Pluralisme").

 

DEROULE DE LA SOIREE

17H– 19H Atelier d'expression (écriture et dessin) pour petits et grands.

Exposition des dessins des élèves du lycée Henri IV de Béziers

19H – 20H Repas tiré du sac – Vente de sandwichs et pâtisseries

18H -1H :  CONCERT avec

* Magica Bomba*

(groupe d'enfants issu de l'atelier musical du Pélican de

Puisserguier)

* Les Pistaches*

(groupe ado de Creissan)

* Santa-Patchole*

(chansons poum tchak – Puisserguier)

* La Fanfare des Goulamas*

(fanfare festive)

*Machino & Reno Trio*

(chansons festives)

*Fightorpeacemotte*

(folk rock)

*Tears of Hope *

(rock)

* Atomics Rotors*

 (rock'n roll savage psychosis)

dimanche, 11 janvier 2015

Tante Agathe est « UNE CHARLIE »...

 

tante agathe

 

Au lendemain de cette sinistre journée du 7 janvier théâtre d’un ignoble attentat contre la rédaction de Charlie Hebdo, Tante Agathe est remplie de tristesse et de rancœur.

Tante Agathe, faute de place,  avait offert à un ami,  il y a quelques années toute la collection des « Charlie ». Mais comme beaucoup, Tante Agathe ayant pris de l’âge, suivait d’un peu plus loin (mais toujours avec délectation) les péripéties de cette joyeuse bande de drilles pourfendeurs de tout ce qui nous prend la tête, en particulier les religions.... Et bien évidemment les politiques !

Il faut rappeler que l’idée des chroniques de Tante Agathe est fortement inspirée des ses maîtres que sont, qu’étaient, le Professeur Choron, Cavanna, Cabu et tous les autres que Tante Agathe a suivi depuis les débuts, et ce, pendant des années.

tante agathe

 

Tante Agathe, sans commune mesure avec ce qui est tragiquement arrivé aux journalistes de Charlie, n’a pas voulu se laisser intimider par les menaces, mais rappelle que certains individus ne connaissent que ce moyen pour imposer leur dictât.

Après ces assassinats, en signe de soutien à cette liberté sacrée d’expression et de défense de nos libertés, Tante Agathe a décidé de se réabonner à Charlie Hebdo pour dire HAUT et FORT à ces intégristes islamistes, et de tous poils, qu’ils ne nous bâillonneront pas comme bon leur semble.

 Bulletin d'abonnement : http://www.toutabo.com/charlie-hebdo?gclid=CLTS75rWiMMCFQ...

tante agathe

Ceci dit, pour éviter « les amalgames » Tante Agathe souhaiteraient, comme semble-t-il, des millions d’Européens qui manifestent çà et là (dans des pays où l’intégration de "l'étranger" est assimilée depuis très longtemps, comme la Suisse), que les musulmans, comme les autres, se fondent dans l’anonymat de nos sociétés. Et que sous de constantes et infatigables contraintes nous n’adaptions pas nos us et coutumes et nos règles de vie du quotidien aux règles de leur religion.

 

tante agathe

 

mercredi, 07 janvier 2015

Tous à vos bicyclettes !!! La voie verte en vidéo.

Malgré ce vent violent qui persistait (à l'heure où cette note avait été publiée_juillet 2014) sur notre région, Tante Agathe a enfourché sa belle bicyclette pour aller, en éclaireur,  découvrir ce nouveau parcours cycliste qu’est cette fameuse  « voie verte » (en quelque sorte une « déviation » pour les vélos) annoncée lors des séances de vœux de nouvelle année 2014.

Tante Agathe vous propose de profiter de cet itinéraire en pleine nature (ancienne voie ferrée) qui permet de joindre, en vélo ou à pieds, Cruzy à Capestang, via Puisserguier, et met ainsi Capestang à une poignée de coups de pédales de Puisserguier.

 

voie verte 1.jpg

 

De là à aller faire ses achats, en bicyclette,  au bord du canal, Tante Agathe se dit qu’il y a encore de la marge....

Ceci précisé Tante Agathe attire votre attention sur le fait que, malheureusement, de temps à autres quelques croisements avec les autos sont signalés en vous indiquant d’être prudents.

Enfin, constate Tante Agathe, si certains parcours, réalisés avec l’argent des contribuables (et par des personnes dont on peut douter des compétences pour le faire) semblent bien fantaisistes, voire futiles et contestables, cette « voie verte » est une vraie bonne idée dont vont pouvoir profiter, avec beaucoup de plaisirs, nos familles et leurs enfants, ainsi que nos amis touristes telle cette sympathique famille  britannique croisée par Tante Agathe ce magnifique 14 juillet.

 

voie verte 2.jpg

7 minutes de bonheur en cliquant sur

https://www.youtube.com/watch?v=M4qWlrmMm8I&feature=s...

 

lundi, 05 janvier 2015

Des vœux pour 2015 ????

Chaque début d’année, à l’heure des vœux de toutes natures, d’innombrables bonnes résolutions sont prises par tout un chacun.

Mais pour 2015, Tante Agathe, bien morose et plutôt dépitée, se dit qu’aucune de ces grandes décisions n’est jamais tenue.

Quelquefois quelques petites semaines.

Quelques petits jours !.... La cellulite de ces dames n’intéresse personne !

Il serait peut-être temps que les médias cessent de nous en faire des tonnes sur le sujet.

Deux types de comportements peuvent justifier le scepticisme de Tante Agathe.

En premier lieu, Tante Agathe est certaine que le Lirou continuera à s’écouler dans le même sens, tout comme continueront les « ceux’s  » qui freinent la cohésion de la vie associative en émoussant l’intérêt de nos concitoyens et en faisant, par ricochets, du tort à celles et ceux qui œuvrent, avec succès, à la popularité de leurs communes. 

Tante Agathe estime que c’est regrettable et dommageable.

Y’aura-t-il, enfin, se demande Tante Agathe, quelqu’un dans l’avion qui remettra les pendules à l’heure dans l’intérêt de nos villages ?

Tante Agathe est convaincue que des mesures simples pourraient remédier à cette égo-culture en laissant la place à une nouvelle génération, curieuse et passionnée.

Sur le second pointTante Agathe craint que cela soit beaucoup plus compliqué. 

Comment faire face à une aussi violente volonté de faire le mal. Sans doute, comme Tante Agathe vous avez vu, au bord du Lirou juste après le pont en allant sur l’ancienne gare, ce lamentable carnage. Conteneurs à verre et à papiers renversés avec leurs contenus étalés sur le sol ! Panneaux de signalisation arrachés ou coupés avant d’être jetés sur les berges du Lirou.

 

tante agathe

 

Mais où vivons-nous s’inquiète Tante Agathe ?

On ne peut décemment pas installer des caméras de surveillance derrière chaque individu....

Que faire ?

 C’est pourquoi en ce début d’année 2015 Tante Agathe est bien embarrassée pour prononcer, à votre encontre, cette phrase qui lui semble bien désuète : « Meilleurs Vœux », mais souhaite néanmoins, et sincèrement, que tous ses concitoyens puissent poursuivre leur vie, au quotidien, dans les meilleures conditions que permet notre société en réelle crise de moralité (l’économique, ça se soigne...).