Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mercredi, 26 mars 2014

61.54% ...

 ... de Puisserguiérains inscrits sur les listes électorales se sont déplacés pour aller voter pour élire le nouveau conseil municipal (qui devra ensuite élire Maire et adjoints).

 

Tante Agathe a le plaisir de vous communiquer le résultat du scrutin de ce dimanche 23 mars 2014. 

Inscrits : 2249

 Votants : 1384

Soit 61.54%

Blancs & Nuls : 453

Abstention : 865

Soit 38.46%

Exprimés : 931

Soit 67.27%

 

tante agathe

A l’issue de la proclamation des résultats JN Badenas  a prononcé quelques mots à l’attention des personnes présentes au dépouillement :

 

« Il félicite ses concitoyens, car il trouve que ce n’était pas évident avec une seule liste.

Très bien au niveau de la démocratie avec de bons résultats pour la liste nouvellement élue.

Bons résultats pour Puisserguier au regard des gens qui se sont déplacés »

 

                             ****

 Ci-dessous Tante Agathe vous propose les chiffres concernant nos voisins et amis de  Creissan.

tante agathe

 

 

@ Il y en France 64 communes sans liste et des tas avec 1 seule liste, Cessenon, Quarante par exemple; Il n’y a là rien de bizarre mais par contre on peut regretter que la "déresponsabilisation" des gens (tout est la faute du Maire) n'encourage pas de vocations. L'obligation de parité n'a certainement pas facilité.

Anguera Louis.

dimanche, 23 mars 2014

Réunion publique, compte rendu surement très attendu !!!

A la maison du Peuple, ce vendredi soir !

 

Tante Agathe a le plaisir de vous faire savoir que le verre de l’amitié était vraiment sympa !

 

chehoma-4885.jpg

samedi, 22 mars 2014

A vomir !!!

Sans doute avez-vous découvert, comme Tante Agathe faisant ses courses, ce spectacle désolant devant la devanture de l’ancien restaurant « Ô Remparts »...

 

tante agathe

 

Devant cet amas d’immondices, Tante Agathe a pensé qu’il serait temps que notre municipalité installe des poubelles !!!!

 

« M’enfin, Tante Agathe, il y en a un peu partout des poubelles, tu n’as pas vu les dernières installées sur la promenade, elles sont magnifiques ! »

 

tante agathe

 

Effectivement, c’est vrai et tout bien réfléchi, Tante Agathe en a conclu que le vent violent de ces dernières heures, n'ayant pas d'affiches ou de banderolles pour se distraire, a encore sévit en arrachant les saletés des poubelles et les amener au gré de ses rafales sur la place de la République.

 

Sacré farceur !

 

« Comment Tante Agathe as-tu pu penser un instant que ce soit quelqu’un de mal intentionné qui ait pollué ce trottoir ? »

 

Alors que Renaud chantait « Putain de camion »...

 

Tante Agathe vous propose d’entonner ensemble « Putains de bagnoles »....

 

Peut-être avez-vous remarqué qu’après de longs travaux qui ont duré pratiquement toute cette année passée 2013, de beaux trottoirs (ou zones de marche) ont été aménagés pour améliorer considérablement le cheminement des piétons.

Tante Agathe était heureuse de constater que désormais les mamans avec landaus, ainsi que les personnes à mobilité réduite (personnes âgées ou sur chaise roulante) « pourraient » aller et venir en toute sécurité.

 

Sauf que !!!

 

Tante Agathe constate que l’addiction de nombreux automobilistes pour leurs bagnoles et la flemme de marcher, ajoutées à un manque de civisme dépassant l’inacceptable, font que tous les jours, ici et là, les trottoirs servent de parking (laissant à l'occasion de belles taches d'huile...), les stationnements interdits restant lettre morte (Y compris sur les places réservées aux handicapés).

 

tante agathe

 

Nos braves piétons doivent alors se débrouiller comme ils peuvent, notamment pour se rendre à la supérette, chez le boulanger ou dans les commerces environnants.

Tante Agathe a observé que la majeure partie de ceux qui fréquentent ces lieux commerciaux sont des personnes âgées (avec leurs caddys) ainsi que de nombreux bipèdes (hommes et femmes) se déplaçant sans auto.

 

A quand une Place de la République rendue aux piétons ????

 

mercredi, 12 mars 2014

Quand l’ami disparu nous écrivait

 Tante Agathe, avec beaucoup d’émotion, vous offre cette revendication d’un homme de cœur qui nous a quittés en 2013.

 

___ « La poste de Puisserguier vient de rouvrir, après des travaux de réaménagements intérieurs.

Mais pour quels services ?

 

tante agathe

 

 

 

La poste était un de nos services publics de proximité préféré, mais qu'en est-il aujourd'hui ?

Que sont devenus les services de la poste, autrefois PTT, de nos jours?

Deux exemples pour illustrer mes propos.

 

L’arrière grand-mère de mes deux fils, mamie Yvette, vivait dans un hameau très reculé en Lozère, a la Roche, commune de Saint-André de Lancize. Moins de 10 habitants l'hiver. Et une interminable route sinueuse pour rejoindre le hameau, route très souvent enneigée l'hiver.

Seule liaison avec le monde extérieur: le facteur, qui, malgré les aléas météoritiques, accomplissait sa mission de service public.

Chez mamie Yvette, il ne faisait pas que livrer du courrier. Il prenait le temps de boire un café, de tisser ainsi du lien social pour une personne qui, veuve hélas, n'avait que lui seul pour interlocuteur pour la journée.

Mais ce n'était pas le seul boulot du facteur, en ces terres difficiles en Cévennes, surtout l'hiver. Le facteur livrait aussi des médicaments, du pain frais, le journal pour toutes ces personnes isolées pendant les mois d'hiver. Pour avoir discuté avec lui, il me disait que son rôle ne s'arrêtait pas à distribuer le courrier et à relever le rare courrier de l'unique boîte aux lettres du hameau.

En tout temps, pour mamie Yvette, la visite du facteur était attendue, le café chaud prêt à servir, quelques biscuits pour l'accompagner. Pour ce facteur de la roche, près du col de Jalcrestre, dont j'ai hélas perdu le nom, servir n'était pas un sacerdoce mais une mission de service public. Comme dirait mamie Yvette" que dieu te garde" (même si je ne suis pas croyant)

 

A Puisserguier, mon facteur était Yves Mader. Postier exemplaire, facteur toujours au service de nos concitoyens. Un jour, je n'ai pu m'empêcher de lui dire que j'aurais aimé faire son métier.

Mais que j'avais fait exprès de rater le concours des postes pour passer le Capes et devenir enseignant.

Mais  avec le regret, nonobstant, de n'avoir pas fait le choix de rejoindre le monde de "la poste".... me sachant philatéliste, plus de 300 000 timbres à ce jour, il me laissait volontiers des timbres que quelques clients avaient bien voulu lui céder.

Qu’ils soient ici remerciés. Puis quand Yves Mader est parti, tout a changé.... le facteur qui l'a remplacé a tôt su connaître ma passion  philatéliste. Mais tout a vite changé....

 

Un facteur pour les lettres, un autre pour les recommandés, et un dernier pour les colis.... les facteurs en sont les premières victimes.

La poste n'est plus un service public. Elle a basculé dans le privé. Je lance alors un appel pour que nos agents du service public puissent accomplir leurs missions.

Tant pis si cela prend du temps, mais pour nos aînés, la visite du facteur est la seule qu'ils ont de toute la journée.

 

 

Alors, à tous les ronds de cuir de la poste qui n'évaluent que par des chiffres, je dis ceci, laissez quelques minutes de plus pour nos personnes âgées.....

JPS 19 décembre 2001 (23 H 05) »

En relisant ces lignes Tante Agathe se dit qu'avec des personnes comme lui, il fait bon vivre à Puisserguier. 

 

f  _JPS ...me manque

Monique C

 

f   _ et ma mamé Yvette aussi, et les Cévennes et la Roche!!

Fabienne

 

f  _Eh oui, combien de combat de journées de grèves etc... Pour ne pas en arriver là. Mais en 1991, lors du changement de statut, nous étions des Fonctionnaires engagés donc forcément ... Bref aujourd'hui l'entreprise nous propose de partir discrètement pour être non remplacé ... Quand au service Public il est aussi remplacé par Rentabilité.

Bernard A.C

 

Pour que les choses restent bien claires !!!

Toujours en recherchant dans ses archives Tante Agathe a parcouru avec attention cette note très significative qui vaut la peine d'être relue à la veille de l'ouverture de la campagne électorale des prochaines municipales... 

 

___ * Une nouvelle venue à Puisserguier (février 2011)...... nous a écrit :

 

 

@ Bonjour ,

Je suis nouvelle à Puisserguier.

J'ai découvert il y a peu votre site.

J'ai écouté les villageois, aussi bien les anciens que les jeunes et même les élus et les commerçants.

En relisant certains de vos "articles", je pense (et cela n'engage que moi!) que vous insinuez des choses sans chercher à connaitre la vérité, les raisons ou le but recherché.

Votre blog est-il assez sérieux pour y prêter attention? Ou bien est-ce juste pour régler des comptes personnels?

Je serai ravie d'y trouver des bonnes nouvelles, des histoires de bons voisinages et non plus de querelles mesquines.

Serait-ce possible de redorer l'image du village?

Une nouvelle "puisserguiéraine".

CalinsDouceurs *____

 

 

  


quoi de neuf chez tatie ?Bonjour et merci pour votre e-mail.

 

Tout d’abord, soyez la bienvenue à Puisserguier et dans le monde si « noir et si cruel » de Tante Agathe !

 

Tante Agathe trouve, comme vous, toujours très instructif d’écouter les villageois, les anciens, les jeunes, les élus, les commerçants. Il existe dans toutes ces catégories socioprofessionnelles des villageois, anciens, jeunes, élus, commerçants plus ou moins intéressants, comme partout, chacun ayant une opinion bien arrêtée sur chaque chose, ce qui est normal dans une démocratie…

Archives de Tante Agathe : 01 - tante agathe 2006, 27 octobre.gif

 

Tante Agathe a, par ailleurs elle vous rassure, beaucoup d'amis dans chacune de ces catégories de personnes dont elle ne partage pas, pour autant, béatement les opinions ou les engagements.

 

Vous vous engagez sur un terrain que vous ne connaissez pas vraiment. Permettez à Tante Agathe de vous préciser qu'elle n’insinue rien, et que justement, certaines personnes n’apprécient pas ses notes car elles sont toutes vérifiables et documentées.

 

quoi de neuf chez tatie ?Archives de Tante Agathe

02 - Agathe sur Midi libre 2006, 10 novembre.jpg

 

 

Tante Agathe n’a pas l’habitude de traiter d’un sujet qu'elle ne maîtrise pas, même si parfois il est traité sur le ton de la plaisanterie et de l’ironie...

Si vous n’avez pas envie de prêter « attention » à son blog, c’est tout à fait votre droit, mais sachez que quand elle a des comptes personnels à régler, Tante Agathe s’adresse directement à la personne incriminée.

Peut-être qu’une de vos enquêtes auprès de personnes impliquées pourra vous le certifier ?

Tante Agathe peut éventuellement vous citer des noms .

 

quoi de neuf chez tatie ?Par ailleurs si vous aviez bien saisi la philosophie du blog, vous auriez du voir qu’il est alimenté par ses lecteurs... qui ont droit à la parole tout autant qu’ils ne dépassent pas les limites de la bienséance.

Le but de Tante Agathe (car vous semblez ne  pas l’avoir compris), est de parler de son village et de faire bouger les habitants qui ont tendance à beaucoup parler, mais très peu s’investir…. Tante Agathe trouve donc vos insinuations très déplacées. 05 - tante agathe midi libre 2007. 5 janvier.JPG

 

Alors s’il vous plait, madame, sachant que les conseilleurs ne sont pas toujours les payeurs, Tante Agathe va néanmoins vous donner un conseil.

Puisque vous semblez heurtée par son blog, Tante Agathe vous propose d’avoir le courage d’en ouvrir un et ainsi vous pourrez répondre la fleur aux dents aux commentaires de vos lecteurs tout en « calindouceur » (Quel magnifique pseudo !).

 

quoi de neuf chez tatie ?Depuis 2006, date d’ouverture du blog par  « Tante Agathe », il n’a jamais été autant question de Puisserguier.

Tout y a été traité, les bacs à fleurs, les animations, les embellissements, les travaux, les curiosités, la vie quoi…. avec son lot de bonnes et moins bonnes actualités…  La vie n’est pas un « long fleuve tranquille » ou alors n’en avez-vous qu’une vision très utopique

 

Vous comprendrez que vous voir écrire qu’il faudrait « redorer l’image du village » comme s’il semblait que Tante Agathe n’ait fait que le ternir lui semble non seulement déplacé et provocant mais totalement infondé, et surtout très indécent dans les critiques peu constructives que vous  lui adressez.

 

Notez bien qu'heureusement, Tante Agathe vous le précise avec force, une très large majorité de Puisserguiérains vaut la peine d'être connue.

 

 

Mais comme partout il y a une minorité, agissante et opportuniste, qui nuit gravement aux intérêts du village.

 

 

Il y a malheureusement aussi des personnes qui parlent et agissent sans connaître le fond des problèmes, et qui par leurs à priori alimentent les « désinformations » de ces gens là.

 

quoi de neuf chez tatie ?

 

Au fait, êtes-vous journaliste ?

Cordialement

Tante Agathe

 

NDLR : Tante Agathe s'étonne, encore aujourd'hui,  que "calindouceur" n'ait jamais répondu.... 

mardi, 11 mars 2014

23 & 30 mars, élections municipales

Tante Agathe s’apprête, tout comme vous, à se rendre aux urnes, les dimanche 23 et 30 mars prochains, pour l’élection municipale ainsi que celle des conseillers communautaires (2 votes en simultané).

 

tante agathe

 Midi libre 12 février 2014.JPG

Liste JN Badenas Recto.JPG

Liste JN Badenas Verso.JPG

 

 

Espérant que nous serons nombreux à accomplir ce droit et ce devoir de voter (acquis douloureusement par nos ainés) Tante Agathe vous rappelle néanmoins que quelques règles ont changé pour ce nouveau scrutin ?

 

Tante Agathe vous propose donc de lire le texte ci-joint et d’utiliser la calculette (qui vous permettra toutes les hypothèses que vous souhaitez) mise à disposition par le Ministère de l’intérieur.

Nouvelles règles pour les éléctions municipales.pdf

calculette municipale et communautaire V2(1).xlsx

 

 

@ Dis moi Tante Agathe, nous sommes le 4 Mars, Toujours une seule liste ?????

Mathilde

 Tante Agathe ne lisant pas dans le marc de café, et n’écoutant pas les rumeurs, le suspens reste donc entier jusqu’à 18 heures ce soir !!!!

@ Alors, Tante AGATHE, il ne reste qu'une heure pour savoir si une autre liste se présente ......

Mathilde

 

 

Il est vrai qu’à cette heure il semble se profiler cette éventualité.

Voir liste "Puisserguier, notre village" :

Puisserguier, notre village -1-.JPG

Puisserguier, notre village -2-.JPG

Puisserguier, notre village -3-.JPG

Puisserguier, notre village -4-.JPG

 

 

Si ça ce confirmait, Tante Agathe s’étonnerait alors que les  opposants « à tout »  ne s’opposent plus, et que faute de combattant les « grandes gueules » vont enfin faire profil bas et laisser les autres travailler pour l’épanouissement du village !

 

Eh !... Tante Agathe !!!! Toujours aussi naïve ?... 

 

 

@ "Je crois que tu rêves Tante Agathe, les donneurs de leçons seront toujours là, par contre c'est bien dommage qu'il n'y ai qu'une seule liste, au moins pour avoir des avis différents...

Un débat sans opposition, cela ne voudra pas dire grand chose.

J'ai bien lu tes documents, il y a une chose qui me gène, c'est la reconduite du conseil des sages.....

Il serait bon que la municipalité demande à ses administrés leur avis sur les candidatures proposées ... car les personnes nommées à ce conseil n'ont pas été "élues" alors qu'il semble qu'elles prennent des décisions en lieu et place des élus !"

Mathilde.

 

samedi, 01 mars 2014

Un beau jour de 2006, le 12 juin !

Bonjour !

 

Chaque jour nouveau voit arriver son lot d'évènements dans notre paisible village héraultais qu'est PUISSERGUIER...


D'où des tonnes d'anecdotes que Tante Agathe, la bien nommée, se fera un immense plaisir de vous conter au bon gré de son humeur....


Tante Agathe est en admiration devant notre beau château...

Mais se demande toujours quelles sont les heures de visites ?

 

Tante Agathe 12 juin 2006.jpg

 

Le premier commentaire était d’Eliane qui écrivait :

« J’ai le regret de vous annoncer que le château possède divers propriétaires et donc ne peut être visité. Dommage, il est si beau. »

Tante Agathe en était désolée, et approuvait Eliane quant à la beauté du château.

15 visiteurs avaient débuté l'aventure avec Tante Agathe.

Relire les Chroniques de Tante Agathe : plus de 500 pages, en cliquant sur :

Chronique de Tante Agathe, tome 1 Partie UN.pdf

Chronique de Tante Agathe, tome 1 Partie DEUX.pdf

Chronique de Tante Agathe, tome 1 PARTIE TROIS.pdf 

Chronique de Tante Agathe, tome 1 Partie QUATRE.pdf

 Chronique de Tante Agathe, tome 1 Partie CINQ.pdf

Chronique de Tante Agathe, tome 1 Partie SIX.pdf 

@Très bonne idée Tante Agathe !
J'ai commencé à feuilleter ... que de souvenirs !

Mathilde

 

@ Enfin de retour, c'est très bien , tu nous manquais.

jn badenas

 

dimanche, 23 février 2014

A chacun son Gavach !

tante agatheDernièrement Tante Agathe a été invitée, avec quelques amis, à se rendre à Creissan pour assister à une soirée avec Patrick Béziat dont la conférence a captivé un nombreux public.

En tissant une histoire inédite des Gavachs, le conférencier a peint ces hommes et ces femmes qui descendaient à pied ou en carriole les gradins de l’amphithéâtre languedocien jusque dans la plaine pour y trouver du travail.

Comme toute l’assemblée conquise par ce remarquable exposé, Tante Agathe, a suivi l’évocation des racines du mot Gavach, ses diverses étymologies, ses définitions et les différentes origines de ceux qu’il désignait selon la région, Patrick Béziat a bien démontré comment, au fil du temps et des aléas économiques, les Gavachs, par leur audace et leur travail ont trouvé leur place dans nos villages, et combien ils ont été au XIXème et au XXème siècle « des acteurs majeurs mais minorés d’un moment exceptionnel de notre histoire ».

Tante Agathe a appris ce soir là qu’en ces temps reculés les gens de passage à Puisserguier avaient un regard étonnant, voire méprisant sur les autochtones de notre village.

 

tante agathe

 

Au cours de cette conférence très instructive Tante Agathe a aussi noté que tous les villages de notre région seraient morts sans l’arrivée de ces « Gavachs » (en d’autres termes les « immigrés » ou les « estrangers ») et de ce fait, chacun d’entre nous était le Gavach de quelqu’un et que tout le monde avait son Gavach.

A la lecture du dernier bulletin municipal Tante Agathe a relevé que le nombre des décès (47) était supérieur au nombre des naissances (12).

Tante Agathe pense que vous comprendrez mieux l’intérêt d’accueillir chaque année de nouveaux "Gavachs" parmi nous.

Les temps changent ? Pas tant que ça !!!