Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

jeudi, 03 avril 2014

Quand la raison l’emporte

Tante Agathe tient, sans tarder,  à vous communiquer une excellente nouvelle pour l’animation de notre Village.

 

tante agathe

 

Les représentants des Associations CAVHIP, ALP et autres... ont fait savoir à Tante Agathe que le Dimanche 13 avril (après une longue nuit de négociation et à l’heure des croissants), ils ont décidé de se regrouper pour offrir à leurs concitoyens une grande journée festive.

 

Tante Agathe est ravie de cet important accord.

 

@ Merci pour ce poisson d'avril enthousiasmant.

Louis Anguera

 

@ Excellente nouvelle, c'est le marché aux fleurs,

Annie

 

@ Sacrée farceuse de Tante Agathe !!!

Tout d'un coup je me suis laissée prendre à tes arguments.

Puis tout bien réfléchi j'ai regardé mon calendrier et  en voyant la date je me suis dit que tu nous faisais avaler un beau poisson d'Avril.

Il n'est pas interdit de rêver, par les temps qui courent cela ne fait de mal à personne.

Ne change pas, continue sur cette lancée, la dérision est quelquefois une arme efficace.

Mamie gâteau

  

@ Si ce n'est pas un poisson d'avril !! Enfin, une bonne nouvelle ...

Mathilde

tante agathe

  

lundi, 24 février 2014

Une soirée avec le Pélican de Puisserguier

Certains d’entre vous ont, comme Tante Agathe, profité d’un magnifique temps de printemps pour rejoindre, ce samedi, vers 18 heures, les « Patatr’Oc » qui présentaient une belle animation intitulée « Carnaval es arribat ».

 

Tante Agathe a été agréablement surprise du grand nombre de Puisserguiérains qui s’étaient rassemblés au départ du cortège (à coté de la mairie) que précédait la fameuse et turbulente mascotte représentant le Pélican de Puisserguier.

 

Tante Agathe a donc déambulé  à travers le village avec les enfants déguisés (ainsi que quelques parents) qui formaient une joyeuse troupe soutenue par fifres et tambourins.

 

tante agathe

 

Halte après halte, Tante Agathe a suivi le "Totem" de la Place de la République, à la place de l’église, en passant par la cour du château.

Et c’est assez tard dans la soirée que toute cette peuplade de gais lurons s’est séparée heureuse d’un grand moment de fête partagé ensemble.

 

Tante Agathe ne peut qu’être satisfaite du succès rencontré par de tels rassemblements suscités par la passion de quelques bénévoles au service de leurs concitoyens.