Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

vendredi, 21 mars 2014

Une seule liste

Comme la plupart d’entre vous, Tante Agathe a pris note d'une situation inédite à Puisserguier puisqu’il semblerait que pour la première fois une seule liste soit en lice aux élections municipales, dont on peut rappeler la violence de la dernière campagne de 2008 qui en présentait trois....

Cette situation est identique à Cazouls, Murviel, Olonzac...

 

Ceci dit Tante Agathe regrette l’absence d’opposition nécessaire dans une institution démocratique qu’est un conseil municipal élu, mais n’accepte pas les commentaires imbéciles qui parlent de simulacre d’élection, ou d’un soit disant score de république bananière, rédigés par ceux qui n’ont ni le courage de signer en clair et qui utilisent de fausses adresses  e-mail pour rester sournoisement dans un anonymat complet.

 

Ce n’est pas comme ça que Tante Agathe imagine le débat démocratique.

 

Parmi les commentaires, dernièrement reçus, Tante Agathe a relevé cet extrait : « ... il y a une chose qui me gène, c'est la reconduite du conseil des sages..... ».

 

Tante Agathe partage, sans réserve, cet avis car les personnes qui y siègent ne sont pas élus par la population et par conséquent, dans l’absolu, ne représentent qu’elles-mêmes.

D’autant que la présence de certain au sein de ce conseil lui fait perdre encore un peu plus de sa crédibilité

 

Tante Agathe s’interroge en se demandant si dans le futur conseil municipal, comptant 23 membres, il ne sera pas possible de créer une commission "à l'écoute de la Population" de trois ou quatre personnes (sorte de conseil des sages élus) qui organiserait, par exemple une fois par trimestre, une réunion (comme la prochaine annoncée vendredi dans le cadre des élections : « Puisserguier Notre Village ») conviant la population à venir dialoguer avec leurs élus (une opposition citoyenne en quelque sorte, en soulignant que les absents ont toujours tort).

 

Tante Agathe pense que ce serait là une fort belle initiative.

 

tante agathe

 

Pour mémoire, et pour ne pas tout mélanger, Tante Agathe est convaincue que l’expérience du conseil municipal des Jeunes est excellente (bon apprentissage de l’éducation civique) et, bien évidemment, doit impérativement être reconduite durant le prochain mandat.

 

Voilà, Tante Agathe espère que vous trouverez de l’intérêt "d’aller perdre ½ heure", en vous y rendant à pieds, à la Maison du Peuple, pour voter.

Tante Agathe, cela va de soit,  ne peut vous interdire de profiter du beau temps pour aller pêcher ou exercer toutes autres activités, mais pense que ces plaisirs seront décuplés après avoir mis votre bulletin dans l’urne.

 

Tante Agathe sous souhaite une très agréable semaine.

 

NB. : Rappel.... Une réunion publique aura lieu, à la Maison du Peuple, Vendredi 21 mars à 18 H 30.

 

                                       ***

@ C'est la même chose à SOMMIERES où je viens d'arriver. C'est regrettable et c'est surtout révélateur de la désillusion ambiante, avec en prime une responsabilité des maires accrue qui en décourage plus d'un.

Personnellement, j'irai voter mais... pour qui ? Un maire que je ne connais qu'au travers d'une profession de foi "auto congratulante" et sans concurrence... Pauvre démocratie.

Sur ce, bonne continuation à vous !

Manou

@Bonjour Tante Agathe,

Je voudrais répondre à Manou :

Mes propos ne sont pas là pour défendre la municipalité sortante, mais vos dires me laisse perplexe :

"Un maire que je ne connais qu'au travers d'une profession de foi "auto congratulante" et sans concurrence".

Tout d'abord petite précision, nous votons pour une équipe municipale (23 personnes) et pas uniquement pour un maire.

Je crois également,  qu'il y a des réunions de quartiers, l'accueil des nouveaux arrivants (puisque vous semblez arriver***), et vendredi une réunion à la salle du peuple, pour rencontrer toute l'équipe qui se présente, *** il est évident que venant d'arriver vous ne pouvez pas connaitre tout le monde !

 "une profession de foi "auto congratulante", je vois mal, une équipe sortante dire qu'elle a fait du mauvais boulot ..... ou alors elle  ne se représente pas !

Pauvre démocratie, je suis d'accord, il est dommage de ne pas avoir au moins une autre liste, mais comme vous le dites,  la lourdeur de la tâche à dû en décourager plus d'un !

Mathilde

*** NDLR: Tante Agathe pense que Mathilde s'est un peu égarée sur le lieu d'habitation de Manou, mais son commentaire reste néanmoins casi universel.

@D'accord avec vous Mathilde.

Cependant, pas de réception des nouveaux arrivants ici, une cérémonie des vœux à laquelle nous nous sommes rendus "pour voir" et faire connaissance avec la population et effectivement une réunion publique vendredi à laquelle nous ne pourrons assister.

Cela étant, je ne juge absolument pas l'équipe en place.

Mon commentaire n'avait pour but que de regretter une telle situation et l'état d'esprit que nous pouvons en déduire.

Mais soyez en sûr, nous irons voter (nous sommes inscrits depuis les premiers jours de notre arrivée) les deux fois.

Manou

 

                                                       ***

 

NDLR / JN Badénas, intérrogé sur Midi Libre, regrette l'absence de débat démocratique du fait d'une liste unique. 

tante agathe

Midi libre 19 mars 2014.JPG

mercredi, 12 mars 2014

Quand l’ami disparu nous écrivait

 Tante Agathe, avec beaucoup d’émotion, vous offre cette revendication d’un homme de cœur qui nous a quittés en 2013.

 

___ « La poste de Puisserguier vient de rouvrir, après des travaux de réaménagements intérieurs.

Mais pour quels services ?

 

tante agathe

 

 

 

La poste était un de nos services publics de proximité préféré, mais qu'en est-il aujourd'hui ?

Que sont devenus les services de la poste, autrefois PTT, de nos jours?

Deux exemples pour illustrer mes propos.

 

L’arrière grand-mère de mes deux fils, mamie Yvette, vivait dans un hameau très reculé en Lozère, a la Roche, commune de Saint-André de Lancize. Moins de 10 habitants l'hiver. Et une interminable route sinueuse pour rejoindre le hameau, route très souvent enneigée l'hiver.

Seule liaison avec le monde extérieur: le facteur, qui, malgré les aléas météoritiques, accomplissait sa mission de service public.

Chez mamie Yvette, il ne faisait pas que livrer du courrier. Il prenait le temps de boire un café, de tisser ainsi du lien social pour une personne qui, veuve hélas, n'avait que lui seul pour interlocuteur pour la journée.

Mais ce n'était pas le seul boulot du facteur, en ces terres difficiles en Cévennes, surtout l'hiver. Le facteur livrait aussi des médicaments, du pain frais, le journal pour toutes ces personnes isolées pendant les mois d'hiver. Pour avoir discuté avec lui, il me disait que son rôle ne s'arrêtait pas à distribuer le courrier et à relever le rare courrier de l'unique boîte aux lettres du hameau.

En tout temps, pour mamie Yvette, la visite du facteur était attendue, le café chaud prêt à servir, quelques biscuits pour l'accompagner. Pour ce facteur de la roche, près du col de Jalcrestre, dont j'ai hélas perdu le nom, servir n'était pas un sacerdoce mais une mission de service public. Comme dirait mamie Yvette" que dieu te garde" (même si je ne suis pas croyant)

 

A Puisserguier, mon facteur était Yves Mader. Postier exemplaire, facteur toujours au service de nos concitoyens. Un jour, je n'ai pu m'empêcher de lui dire que j'aurais aimé faire son métier.

Mais que j'avais fait exprès de rater le concours des postes pour passer le Capes et devenir enseignant.

Mais  avec le regret, nonobstant, de n'avoir pas fait le choix de rejoindre le monde de "la poste".... me sachant philatéliste, plus de 300 000 timbres à ce jour, il me laissait volontiers des timbres que quelques clients avaient bien voulu lui céder.

Qu’ils soient ici remerciés. Puis quand Yves Mader est parti, tout a changé.... le facteur qui l'a remplacé a tôt su connaître ma passion  philatéliste. Mais tout a vite changé....

 

Un facteur pour les lettres, un autre pour les recommandés, et un dernier pour les colis.... les facteurs en sont les premières victimes.

La poste n'est plus un service public. Elle a basculé dans le privé. Je lance alors un appel pour que nos agents du service public puissent accomplir leurs missions.

Tant pis si cela prend du temps, mais pour nos aînés, la visite du facteur est la seule qu'ils ont de toute la journée.

 

 

Alors, à tous les ronds de cuir de la poste qui n'évaluent que par des chiffres, je dis ceci, laissez quelques minutes de plus pour nos personnes âgées.....

JPS 19 décembre 2001 (23 H 05) »

En relisant ces lignes Tante Agathe se dit qu'avec des personnes comme lui, il fait bon vivre à Puisserguier. 

 

f  _JPS ...me manque

Monique C

 

f   _ et ma mamé Yvette aussi, et les Cévennes et la Roche!!

Fabienne

 

f  _Eh oui, combien de combat de journées de grèves etc... Pour ne pas en arriver là. Mais en 1991, lors du changement de statut, nous étions des Fonctionnaires engagés donc forcément ... Bref aujourd'hui l'entreprise nous propose de partir discrètement pour être non remplacé ... Quand au service Public il est aussi remplacé par Rentabilité.

Bernard A.C

 

Pour que les choses restent bien claires !!!

Toujours en recherchant dans ses archives Tante Agathe a parcouru avec attention cette note très significative qui vaut la peine d'être relue à la veille de l'ouverture de la campagne électorale des prochaines municipales... 

 

___ * Une nouvelle venue à Puisserguier (février 2011)...... nous a écrit :

 

 

@ Bonjour ,

Je suis nouvelle à Puisserguier.

J'ai découvert il y a peu votre site.

J'ai écouté les villageois, aussi bien les anciens que les jeunes et même les élus et les commerçants.

En relisant certains de vos "articles", je pense (et cela n'engage que moi!) que vous insinuez des choses sans chercher à connaitre la vérité, les raisons ou le but recherché.

Votre blog est-il assez sérieux pour y prêter attention? Ou bien est-ce juste pour régler des comptes personnels?

Je serai ravie d'y trouver des bonnes nouvelles, des histoires de bons voisinages et non plus de querelles mesquines.

Serait-ce possible de redorer l'image du village?

Une nouvelle "puisserguiéraine".

CalinsDouceurs *____

 

 

  


quoi de neuf chez tatie ?Bonjour et merci pour votre e-mail.

 

Tout d’abord, soyez la bienvenue à Puisserguier et dans le monde si « noir et si cruel » de Tante Agathe !

 

Tante Agathe trouve, comme vous, toujours très instructif d’écouter les villageois, les anciens, les jeunes, les élus, les commerçants. Il existe dans toutes ces catégories socioprofessionnelles des villageois, anciens, jeunes, élus, commerçants plus ou moins intéressants, comme partout, chacun ayant une opinion bien arrêtée sur chaque chose, ce qui est normal dans une démocratie…

Archives de Tante Agathe : 01 - tante agathe 2006, 27 octobre.gif

 

Tante Agathe a, par ailleurs elle vous rassure, beaucoup d'amis dans chacune de ces catégories de personnes dont elle ne partage pas, pour autant, béatement les opinions ou les engagements.

 

Vous vous engagez sur un terrain que vous ne connaissez pas vraiment. Permettez à Tante Agathe de vous préciser qu'elle n’insinue rien, et que justement, certaines personnes n’apprécient pas ses notes car elles sont toutes vérifiables et documentées.

 

quoi de neuf chez tatie ?Archives de Tante Agathe

02 - Agathe sur Midi libre 2006, 10 novembre.jpg

 

 

Tante Agathe n’a pas l’habitude de traiter d’un sujet qu'elle ne maîtrise pas, même si parfois il est traité sur le ton de la plaisanterie et de l’ironie...

Si vous n’avez pas envie de prêter « attention » à son blog, c’est tout à fait votre droit, mais sachez que quand elle a des comptes personnels à régler, Tante Agathe s’adresse directement à la personne incriminée.

Peut-être qu’une de vos enquêtes auprès de personnes impliquées pourra vous le certifier ?

Tante Agathe peut éventuellement vous citer des noms .

 

quoi de neuf chez tatie ?Par ailleurs si vous aviez bien saisi la philosophie du blog, vous auriez du voir qu’il est alimenté par ses lecteurs... qui ont droit à la parole tout autant qu’ils ne dépassent pas les limites de la bienséance.

Le but de Tante Agathe (car vous semblez ne  pas l’avoir compris), est de parler de son village et de faire bouger les habitants qui ont tendance à beaucoup parler, mais très peu s’investir…. Tante Agathe trouve donc vos insinuations très déplacées. 05 - tante agathe midi libre 2007. 5 janvier.JPG

 

Alors s’il vous plait, madame, sachant que les conseilleurs ne sont pas toujours les payeurs, Tante Agathe va néanmoins vous donner un conseil.

Puisque vous semblez heurtée par son blog, Tante Agathe vous propose d’avoir le courage d’en ouvrir un et ainsi vous pourrez répondre la fleur aux dents aux commentaires de vos lecteurs tout en « calindouceur » (Quel magnifique pseudo !).

 

quoi de neuf chez tatie ?Depuis 2006, date d’ouverture du blog par  « Tante Agathe », il n’a jamais été autant question de Puisserguier.

Tout y a été traité, les bacs à fleurs, les animations, les embellissements, les travaux, les curiosités, la vie quoi…. avec son lot de bonnes et moins bonnes actualités…  La vie n’est pas un « long fleuve tranquille » ou alors n’en avez-vous qu’une vision très utopique

 

Vous comprendrez que vous voir écrire qu’il faudrait « redorer l’image du village » comme s’il semblait que Tante Agathe n’ait fait que le ternir lui semble non seulement déplacé et provocant mais totalement infondé, et surtout très indécent dans les critiques peu constructives que vous  lui adressez.

 

Notez bien qu'heureusement, Tante Agathe vous le précise avec force, une très large majorité de Puisserguiérains vaut la peine d'être connue.

 

 

Mais comme partout il y a une minorité, agissante et opportuniste, qui nuit gravement aux intérêts du village.

 

 

Il y a malheureusement aussi des personnes qui parlent et agissent sans connaître le fond des problèmes, et qui par leurs à priori alimentent les « désinformations » de ces gens là.

 

quoi de neuf chez tatie ?

 

Au fait, êtes-vous journaliste ?

Cordialement

Tante Agathe

 

NDLR : Tante Agathe s'étonne, encore aujourd'hui,  que "calindouceur" n'ait jamais répondu.... 

mardi, 11 mars 2014

23 & 30 mars, élections municipales

Tante Agathe s’apprête, tout comme vous, à se rendre aux urnes, les dimanche 23 et 30 mars prochains, pour l’élection municipale ainsi que celle des conseillers communautaires (2 votes en simultané).

 

tante agathe

 Midi libre 12 février 2014.JPG

Liste JN Badenas Recto.JPG

Liste JN Badenas Verso.JPG

 

 

Espérant que nous serons nombreux à accomplir ce droit et ce devoir de voter (acquis douloureusement par nos ainés) Tante Agathe vous rappelle néanmoins que quelques règles ont changé pour ce nouveau scrutin ?

 

Tante Agathe vous propose donc de lire le texte ci-joint et d’utiliser la calculette (qui vous permettra toutes les hypothèses que vous souhaitez) mise à disposition par le Ministère de l’intérieur.

Nouvelles règles pour les éléctions municipales.pdf

calculette municipale et communautaire V2(1).xlsx

 

 

@ Dis moi Tante Agathe, nous sommes le 4 Mars, Toujours une seule liste ?????

Mathilde

 Tante Agathe ne lisant pas dans le marc de café, et n’écoutant pas les rumeurs, le suspens reste donc entier jusqu’à 18 heures ce soir !!!!

@ Alors, Tante AGATHE, il ne reste qu'une heure pour savoir si une autre liste se présente ......

Mathilde

 

 

Il est vrai qu’à cette heure il semble se profiler cette éventualité.

Voir liste "Puisserguier, notre village" :

Puisserguier, notre village -1-.JPG

Puisserguier, notre village -2-.JPG

Puisserguier, notre village -3-.JPG

Puisserguier, notre village -4-.JPG

 

 

Si ça ce confirmait, Tante Agathe s’étonnerait alors que les  opposants « à tout »  ne s’opposent plus, et que faute de combattant les « grandes gueules » vont enfin faire profil bas et laisser les autres travailler pour l’épanouissement du village !

 

Eh !... Tante Agathe !!!! Toujours aussi naïve ?... 

 

 

@ "Je crois que tu rêves Tante Agathe, les donneurs de leçons seront toujours là, par contre c'est bien dommage qu'il n'y ai qu'une seule liste, au moins pour avoir des avis différents...

Un débat sans opposition, cela ne voudra pas dire grand chose.

J'ai bien lu tes documents, il y a une chose qui me gène, c'est la reconduite du conseil des sages.....

Il serait bon que la municipalité demande à ses administrés leur avis sur les candidatures proposées ... car les personnes nommées à ce conseil n'ont pas été "élues" alors qu'il semble qu'elles prennent des décisions en lieu et place des élus !"

Mathilde.

 

samedi, 01 mars 2014

Un beau jour de 2006, le 12 juin !

Bonjour !

 

Chaque jour nouveau voit arriver son lot d'évènements dans notre paisible village héraultais qu'est PUISSERGUIER...


D'où des tonnes d'anecdotes que Tante Agathe, la bien nommée, se fera un immense plaisir de vous conter au bon gré de son humeur....


Tante Agathe est en admiration devant notre beau château...

Mais se demande toujours quelles sont les heures de visites ?

 

Tante Agathe 12 juin 2006.jpg

 

Le premier commentaire était d’Eliane qui écrivait :

« J’ai le regret de vous annoncer que le château possède divers propriétaires et donc ne peut être visité. Dommage, il est si beau. »

Tante Agathe en était désolée, et approuvait Eliane quant à la beauté du château.

15 visiteurs avaient débuté l'aventure avec Tante Agathe.

Relire les Chroniques de Tante Agathe : plus de 500 pages, en cliquant sur :

Chronique de Tante Agathe, tome 1 Partie UN.pdf

Chronique de Tante Agathe, tome 1 Partie DEUX.pdf

Chronique de Tante Agathe, tome 1 PARTIE TROIS.pdf 

Chronique de Tante Agathe, tome 1 Partie QUATRE.pdf

 Chronique de Tante Agathe, tome 1 Partie CINQ.pdf

Chronique de Tante Agathe, tome 1 Partie SIX.pdf 

@Très bonne idée Tante Agathe !
J'ai commencé à feuilleter ... que de souvenirs !

Mathilde

 

@ Enfin de retour, c'est très bien , tu nous manquais.

jn badenas

 

lundi, 24 février 2014

Une soirée avec le Pélican de Puisserguier

Certains d’entre vous ont, comme Tante Agathe, profité d’un magnifique temps de printemps pour rejoindre, ce samedi, vers 18 heures, les « Patatr’Oc » qui présentaient une belle animation intitulée « Carnaval es arribat ».

 

Tante Agathe a été agréablement surprise du grand nombre de Puisserguiérains qui s’étaient rassemblés au départ du cortège (à coté de la mairie) que précédait la fameuse et turbulente mascotte représentant le Pélican de Puisserguier.

 

Tante Agathe a donc déambulé  à travers le village avec les enfants déguisés (ainsi que quelques parents) qui formaient une joyeuse troupe soutenue par fifres et tambourins.

 

tante agathe

 

Halte après halte, Tante Agathe a suivi le "Totem" de la Place de la République, à la place de l’église, en passant par la cour du château.

Et c’est assez tard dans la soirée que toute cette peuplade de gais lurons s’est séparée heureuse d’un grand moment de fête partagé ensemble.

 

Tante Agathe ne peut qu’être satisfaite du succès rencontré par de tels rassemblements suscités par la passion de quelques bénévoles au service de leurs concitoyens.

 

dimanche, 23 février 2014

A chacun son Gavach !

tante agatheDernièrement Tante Agathe a été invitée, avec quelques amis, à se rendre à Creissan pour assister à une soirée avec Patrick Béziat dont la conférence a captivé un nombreux public.

En tissant une histoire inédite des Gavachs, le conférencier a peint ces hommes et ces femmes qui descendaient à pied ou en carriole les gradins de l’amphithéâtre languedocien jusque dans la plaine pour y trouver du travail.

Comme toute l’assemblée conquise par ce remarquable exposé, Tante Agathe, a suivi l’évocation des racines du mot Gavach, ses diverses étymologies, ses définitions et les différentes origines de ceux qu’il désignait selon la région, Patrick Béziat a bien démontré comment, au fil du temps et des aléas économiques, les Gavachs, par leur audace et leur travail ont trouvé leur place dans nos villages, et combien ils ont été au XIXème et au XXème siècle « des acteurs majeurs mais minorés d’un moment exceptionnel de notre histoire ».

Tante Agathe a appris ce soir là qu’en ces temps reculés les gens de passage à Puisserguier avaient un regard étonnant, voire méprisant sur les autochtones de notre village.

 

tante agathe

 

Au cours de cette conférence très instructive Tante Agathe a aussi noté que tous les villages de notre région seraient morts sans l’arrivée de ces « Gavachs » (en d’autres termes les « immigrés » ou les « estrangers ») et de ce fait, chacun d’entre nous était le Gavach de quelqu’un et que tout le monde avait son Gavach.

A la lecture du dernier bulletin municipal Tante Agathe a relevé que le nombre des décès (47) était supérieur au nombre des naissances (12).

Tante Agathe pense que vous comprendrez mieux l’intérêt d’accueillir chaque année de nouveaux "Gavachs" parmi nous.

Les temps changent ? Pas tant que ça !!!

 

dimanche, 16 février 2014

François Cavanna a tiré sa révérence !

Un maitre de Tante Agathe vient de nous quitter

François Cavanna

Cavanna.jpg

http://www.lemonde.fr/disparitions/article/2014/01/30/mor...

Il semblerait que François soit venu tirer les pieds de Tante Agathe dans la nuit pour lui dire :

 

_ « Tatie, ne baisse pas la garde ! Redresse la tête et fonce ! »

_ « Est-ce que « ton Cavanna » aurait abandonné ? »