Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

lundi, 05 janvier 2015

Des vœux pour 2015 ????

Chaque début d’année, à l’heure des vœux de toutes natures, d’innombrables bonnes résolutions sont prises par tout un chacun.

Mais pour 2015, Tante Agathe, bien morose et plutôt dépitée, se dit qu’aucune de ces grandes décisions n’est jamais tenue.

Quelquefois quelques petites semaines.

Quelques petits jours !.... La cellulite de ces dames n’intéresse personne !

Il serait peut-être temps que les médias cessent de nous en faire des tonnes sur le sujet.

Deux types de comportements peuvent justifier le scepticisme de Tante Agathe.

En premier lieu, Tante Agathe est certaine que le Lirou continuera à s’écouler dans le même sens, tout comme continueront les « ceux’s  » qui freinent la cohésion de la vie associative en émoussant l’intérêt de nos concitoyens et en faisant, par ricochets, du tort à celles et ceux qui œuvrent, avec succès, à la popularité de leurs communes. 

Tante Agathe estime que c’est regrettable et dommageable.

Y’aura-t-il, enfin, se demande Tante Agathe, quelqu’un dans l’avion qui remettra les pendules à l’heure dans l’intérêt de nos villages ?

Tante Agathe est convaincue que des mesures simples pourraient remédier à cette égo-culture en laissant la place à une nouvelle génération, curieuse et passionnée.

Sur le second pointTante Agathe craint que cela soit beaucoup plus compliqué. 

Comment faire face à une aussi violente volonté de faire le mal. Sans doute, comme Tante Agathe vous avez vu, au bord du Lirou juste après le pont en allant sur l’ancienne gare, ce lamentable carnage. Conteneurs à verre et à papiers renversés avec leurs contenus étalés sur le sol ! Panneaux de signalisation arrachés ou coupés avant d’être jetés sur les berges du Lirou.

 

tante agathe

 

Mais où vivons-nous s’inquiète Tante Agathe ?

On ne peut décemment pas installer des caméras de surveillance derrière chaque individu....

Que faire ?

 C’est pourquoi en ce début d’année 2015 Tante Agathe est bien embarrassée pour prononcer, à votre encontre, cette phrase qui lui semble bien désuète : « Meilleurs Vœux », mais souhaite néanmoins, et sincèrement, que tous ses concitoyens puissent poursuivre leur vie, au quotidien, dans les meilleures conditions que permet notre société en réelle crise de moralité (l’économique, ça se soigne...).

lundi, 29 décembre 2014

Trouver un trésor ! Un Napoléon d’Or !

Tante Agathe connaît parmi ses amis ou ses proches, des « chercheurs de trésors » équipés de la fameuse poêle à détecter les métaux.

Ainsi que Tante Agathe vous pourrez  constater en parcourant les sites spécialisés que les découvertes sont de toutes natures : du simple bout de ferraille à l’objet en or, « Graal » du chercheur.

 

Poele detection.jpg

 

Un des familiers de Tante Agathe a même trouvé, quasiment au même endroit à plusieurs jours d’intervalle, des pièces en or, notamment des Napoléons d’or.

L’extase garantie !!!

Mais, en ces temps de fête à Puisserguier Tante Agathe vous affirme qu’il n’est point besoin de s’équiper du matériel de détecteur pour trouver une pièce de « Napoléon en Or » dans notre village.

Le secret ?

Et bien Tante Agathe vous conseille de faire comme elle, vous rendre chez Séraphin, là où Marjorie et Stéphane innovent en cachant (à la place de la fève)  dans deux des galettes des rois vendues, du 1er au 31 janvier, une belle pièce de monnaie : « un Napoléon d’Or ».

Une raison supplémentaire, pense Tante Agathe, pour aller chercher la délicieuse pâtisserie « chez Séraphin », et, avec ou sans Napoléon d’or, passer un bon moment en famille ou entre amis.

dimanche, 21 décembre 2014

Les clés du succès : « Imagination & création »!

Dernièrement Tante Agathe a éprouvé un immense plaisir en lisant la presse régionale.

Son village y apparaît auréolé d’une formidable image de marque grâce au travail de quelques associations mises à l’honneur dans ces articles, et dont les membres ne semblent manquer ni d’imagination, ni d’esprit créatif.

tante agathe

Midi libre 8 décembre 2014.JPG  * Le Petit journal 4 décembre 20140001.JPG

Tante Agathe est ravie de constater que des forces vives  s’activent à rassembler leurs concitoyens en proposant des animations de grande qualité, tout en démontrant à d’autres, qui n'ont pas une once d'imagination ni de facultés de réflexion, qu’il est possible de bien vivre ensemble.

@ Je suis tout à fait d'accord. L'automne Fête était excellent. Un grand merci à tous ceux qui ont travaillé à en faire un succès.

Adrian

 

@ Fédérer, même pas en rêve !... Œuvrer ensemble, le bon plan !

Même si certains feignent d’ignorer la réalité, vous avez constaté que depuis quelques années, et particulièrement en cette fin de 2014, les achats de Noël se font de plus en plus tôt.

Depuis début novembre, voire un peu avant, tout le monde se rue dans les « hypers » et début décembre, les « marchés de Noël » fleurissent dans nos villages.

C’est ainsi, qu’encore en 2013 le marché de Noël organisé par une association *, dont c’est le fondement de sa création, avait lieu vers la mi-décembre.

Cette année, pour se plier aux exigences du moment, et pour éviter toute confusion dans l’organisation, l’A.L.P. * nous a concocté un marché joliment baptisé « les Automnales » dont on ne peut que constater l’éclatante réussite.

Et puis, dimanche dernier, une ombre dans le brillant palmarès du village...

Je pense, sans trop m’avancer, dire le triste ressentiment d’une majorité au regard d’une bien terne animation qui fait tache dans le paysage puisserguiérain.

Certains m’ont même parlé de « honte » ...

Vouloir fédérer les autres (donc les coiffer, ce qui est une énorme et détestable erreur), vouloir s’occuper de tout, organiser des animations sous d’autres appellations, ne fait que créer des dissensions et une image peu gratifiante du village.

« Fédérer » implique le dictat de « chefaillons » dont personne n’a besoin, surtout, si de surcroît on constate un manque cruel d’imagination.

Plus que jamais, chaque association doit continuer à travailler par passion, exclusivement sur ce qui lui incombe (le tout azimut de récupération, en faisant croire au rassemblement, ne mène à rien) mais bien sur participer, le moment venu, à des animations communes en relation avec un évènement particulier comme, par exemple, la fête d’été (sous la houlette de la Mairie).

Jorie

samedi, 13 décembre 2014

Sauver une vie !!!

En allant faire ses courses Tante Agathe a été intriguée par un petit coffret récemment installé sur le mur de la mairie, en face de votre Franprix.

A regarder de plus près Tante Agathe a pu constater que notre municipalité a fait installer un défibrillateur pour pourvoir secourir nos concitoyens qui pourraient être victimes d’un malaise cardiaque.

defibrillateur.jpg

Tante Agathe se félicite de cette initiative et s’est empressée de rechercher comment on s’en sert.

Ci-dessous :

Défibrillateur : mode d'emploi   

L'installation de défibrillateurs dans les lieux publics se généralise en France. Cet appareil est accessible à tous et d'une grande simplicité d'utilisation. Si une personne est victime d'un arrêt cardiaque devant vous, n'hésitez pas à vous en servir !

Vous pourrez peut-être lui sauver la vie !

 

tante agathe

 defibrillateur mode d'emploi.jpg

mercredi, 05 novembre 2014

Nouveaux jeux « Cons, méchants et onéreux !!! »

Au cours de ses balades, Tante Agathe a eu le désagrément de découvrir de nouvelles exactions, ici et là, dans notre village.

Alors que certains s’emploient à l'enjoliver pour le rendre agréable ("Bien vivre à Puisserguier"), d’autres s’évertuent (on ne sait pour quel plaisir malsain) à détruire au grand dam de la population.

C’est ainsi que sur la Promenade, Tante Agathe a constaté, navrée, le saccage des fleurs qui devaient surement gêner ces automobilistes qui n’ont pas le courage de marcher en allant se garer sur le parking du Millénaire...

 

tante agathe

 

Quelle époque ! Une Société malade a souligné Mr le Maire lors des incendies successifs déclarés récemment à Puisserguier.

Le Millénaire, parlons-en justement.

Comme Tante Agathe vous pourrez découvrir, stupéfaits et sans aucun doute ulcérés, ce lamentable spectacle de ces barrières détruites sur plusieurs dizaines de mètres.

Tante Agathe ne pense pas que le vent, accusé bien souvent à tort (par des personnes bien intentionnées) de tous les méfaits, ait soufflé assez fort pour endommager cet ouvrage ?....

 

tante agathe

 

Tante Agathe, en rage et malheureusement impuissante, pense encore et toujours qu’il serait largement temps de remettre en service la fameuse « machine à botter le cul ».

Machine à botter le cul.jpg

Sinon, comment Puisserguier pourrait-il retrouver sa quiétude ?

mardi, 04 novembre 2014

Et si on pétitionnait nous aussi !

D’après des bruits qui courent, Tante Agathe s’est laissée dire qu’une nouvelle pétition aurait été lancée, par un champion toutes catégories de cet exercice, pour s’opposer au sens unique Rue voltaire/Rue de la remise dont les travaux ont permis la réalisation de larges trottoirs pour la sécurité des piétons.

Bien qu’à l’usage vous devez constater, comme Tante Agathe, que l’incivilité et le « rien que pour ma gueule » qui règnent dans notre village transforment ces trottoirs en parkings « privés ».

Quant aux piétons et nos concitoyens à mobilité réduite, qu’ils passent ailleurs....

Mais Tante Agathe, bien évidemment, compatit à la peine et plaint ces « pétitionneurs » qui sont contraints de faire un détour de 2 km pour rentrer chez eux, en auto !!! 

Quelle horreur !!! 

Tante Agathe, un tantinet excédée aimerait quand même poser une simple question à ces « motorisés » à outrance : _ Etes-vous déjà aller faire vos commissions au supermarché Netto, A PIEDS, comme le font de nombreuses dames âgées tirant péniblement leur caddy sur un parcours dont la sécurité est totalement absente ?_ 

Tante Agathe s’est demandée comment on peut se rendre à ce magasin en passant, par exemple, devant le « contrôle technique » !!!!

Obligation de faire un long détour via la rue Pujol/Place du millénaire/MJC/école Font Claire, pour arriver au passage piéton face à Netto... Et là, d’être encore obligée de faire le tour, via face à la station de lavage, pour accéder à ce commerce...

Et repartir par le même trajet.

Tante Agathe vous interroge : _ qui sont ceux qui ont les meilleures raisons de se plaindre !_ 

 

tante agathe

Alors Tante Agathe se dit, tant qu’à pétitionner, pour un oui ou pour un non, si nous organisions nous aussi une pétition pour obtenir un parcours sécurisé et raccourci pour ces personnes âgées qui se moquent royalement des 2 km supplémentaires parcourus par des gens pressés qui gaspillent, par ailleurs, beaucoup plus de carburant et de temps (en faisant aussi perdre le temps aux autres).

 

f Merci j'espère que cet article sera lu et surtout qu'une solution sera trouvée ! Car aller à pieds à Netto, c'est du n'importe quoi; j'invite la municipalité à le faire à pieds et se rendre compte du détour et de l'insécurité du parcours !! Karine Caron.

f C’est en effet un problème, d'ailleurs la suite du projet de travaux de la RD 612 qui va de la Poste à l'entrée de Puisserguier (direction Béziers) prévoit des voies piétonnes. En attendant que ces travaux se réalisent (si la commune trouve les financements). Je connais un autre chemin possible, je l'indiquerais à ceux qui le souhaitent.

Par contre, je pense que quand un commerce s’installe, c'est à lui à étudier le meilleur emplacement et le plus facilement accessible. J’ai beau chercher mais ni Béziers ni Narbonne ni Cazouls ni Colombiers n'ont fait de voie spéciale pour accéder aux magasins existants. Quand les infrastructures sont réalisées avant l'installation c'est plus facile. Louis Anguera.

f  J’espère que ces travaux se réaliseront ! Karine Caron.

@ Bonjour. Alors? Elle est lancée cette pétition? Car en effet, il y a un gros problème de sécurité pour le trajet à pied, (ou même à vélo) du centre du village au Netto. Mais peut-être sera-t-il résolu avec les travaux de la deuxième tranche de la voie principale? Fabienne 

mercredi, 01 octobre 2014

Alerte orange pour des eaux ocres !

2014 29 Sept 013.jpg

2014 29 Sept 023.jpg

2014 29 Sept 027.jpg

2014 29 Sept 031.jpg

2014 29 Sept 034.jpg

2014 29 Sept 040.jpg

2014 29 Sept 035.jpg

2014 29 Sept 007.jpg

 

 

2014 29 Sept 006.jpg

jeudi, 11 septembre 2014

Les Brescoudos sous l’œil bienveillant de la Marianne.

Vendredi dernier, 5 septembre, vous êtes-vous fait plaisir, tout comme Tante Agathe, en allant accueillir la sympathique horde des Brescoudos !!!

Tante Agathe est ravie de voir que pour la quatrième fois notre village a eu, comme hôtes, ces motards « fans » des légendaires  Harley Davidson.

En contemplant, du haut de son piédestal,  ces Blousons de cuir et ces motos rutilantes, Tante Agathe s’est demandée à quoi pouvait penser la Marianne, vêtue, elle aussi  de sa cuirasse qui pourrait laisser croire que son « Bike » l’attendait sur la Promenade.

 

tante agathe

 

Aux dernières nouvelles, Tante Agathe s’est laissée susurrée dans l’oreille, par le Président des Brescoudos que nous aurons toutes les chances de revoir les motos l’année prochaine.

mercredi, 27 août 2014

Sous peu, le rideau va tomber !

 Cela aurait pu, comme trop souvent « un bruit qui court »....

Malheureusement, comme Tante Agathe vous n’ignorez peut-être pas que la Charcuterie Pujol, ouverte depuis trois générations, va (faute d'avoir trouver un repreneur) définitivement cesser son activité le 14 septembre 2014.

 

tante agathe

 

Mise à part l’église, le cabinet de podologue et la pâtisserie Conca à quelques mètres, la place va ressembler à un véritable désert commercial bien regrettable.

Tante Agathe se lamente déjà à l’idée de ne plus pouvoir acheter les divines tripes dont Alain Pujol avait le secret de préparation.

Sans parler du boudin,...

 ... Et des saucisses ainsi que tous les autres délices que l’on pouvait trouver dans cette boutique où Tante Agathe appréciait aussi l’accueil chaleureux de Chantal, l’éternel sourire aux lèvres.

 Mais Tante Agathe se résigne en se disant que c’est la vie, et qu’après toutes ces années au service de leurs fidèles clients, navrés par ce départ, ils méritent amplement une belle retraite que Tante Agathe leur souhaite longue et agréable.

 

@ En remerciement à Alain et Chantal Pujol pour leurs saucisses aux truffes, leurs petits salés, les fricandeaux etc..., qui ont réjouis nombreux de nos repas de famille.

En leur souhaitant une bonne continuation. 

Sincèrement. Bertrand

jeudi, 31 juillet 2014

Qui a volé les drapeaux ?... A Plouc’Ville.

L’autre  matin profitant d’une accalmie du vent Tante Agathe décide de sortir sa belle bicyclette pour se rendre au village.

Passant devant la mairie, quelle ne fut pas la surprise de Tante Agathe de voir que deux des quatre drapeaux s’étaient volatilisés....

Qui a bien pu voler les drapeaux s’est demandée Tante Agathe ?

 _ Plouc’Ville ? Mais non,  Tante Agathe, tu n’y es pas, tu te trompes.

Plouc’Ville !!!, m’enfin, Tante Agathe, nous sommes à Puisserguier ! Comment peut-on imaginer que dans notre paisible Puisserguier, avec certains de ses concitoyens de « l’intelligentsia » locale garant de la morale et dont la finesse et la sagesse d’esprit sont notre fierté, puissent se produire de si vilaines choses._

 Tante Agathe, bien éveillée, est repassée devant la mairie du village. Il manque bien les deux drapeaux, « Croix occitane » et « Europe », le drapeau « français » étant en berne, en signe de compassion nationale décidé par notre Président de la République.

 

tante agathe

 

 Il parait que, ces derniers jours, c’était la fête d’été.

 C’est la fête !... La fête !!!....

La fête !!!....