Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mardi, 17 mai 2016

Quand on est con, on est con!

Dis nous Tante Agathe, te souviens-tu de cette chanson du regretté Georges Brassens ?

« Le temps ne fait rien à l'affaire.
Quand on est con, on est con!
Qu'on ait 20 ans, qu'on soit grand-père
Quand on est con, on est con!

Entre vous plus de controverses,
Cons caduques ou cons débutants.

Petits cons de la dernière averse
Vieux cons des neiges d'antan »

 

Tu ne penses pas, Tante Agathe, que ces quelques lignes s’appliquent à notre pauvre village de Puisserguier malmené et pollué par des abrutis de tous âges ?

Sur la page facebook de M le maire, Tante Agathe a découvert, avec indignation, le nouveau saccage de l’aire de jeux des Hortes.

les hortes.jpg

Récemment on avait rapporté à Tante Agathe le cambriolage de la MJC.... et les tentatives chez des particuliers

Sans compter les panneaux qui sont déplacés ou arrachés et les fleurs abimées !!!

Oui, mais Tante Agathe, tu oublies toujours le vent, ce vent violent très particulier à Puisserguier qui, très sélectif, sème le « bordel », comme cette poubelle qu’il a déversée devant la pharmacie et promené jusqu’à devant la boulangerie.

Devant la pharmacie.jpg

Les canettes de bière vides sont, elles aussi, surement jetées par le vent.

Même à Narbonne le vent n’est pas aussi con.

Ceci constaté, Tante Agathe, va-t-il falloir attendre qu’un de nos concitoyens pète les plombs et tire, un coup de fusil de chasse, dans le tas de ces petits ou vieux cons ??? ...

dimanche, 01 mai 2016

1er Mai, Fête du Travail… et du Muguet !

Tante Agathe est heureuse de vous offrir ce symbole qu'est cette fleur de senteur, le Muguet.

  le muguet.jpg

 

L’occasion aussi pour Tante Agathe de rappeler les origines de la tradition du brin de muguet ainsi que celles, sanglantes, de la Fête du travail.

Cette journée est devenue un symbole revendicatif du monde du travail, des besogneux.

 

1er mai : les origines de la fête du muguet et du travail.

 

La première remonte au Moyen-âge tandis que la seconde trouve ses origines à Chicago en 1886.

 

Une fête du muguet…

 

Depuis le Moyen-âge. Il semble que le muguet aussi appelé lys des vallées, une plante originaire du Japon, soit présent en Europe depuis le Moyen-âge. La plante à clochettes a toujours symbolisé le printemps et les Celtes qui lui accordaient des vertus porte-bonheur.

 

Le 1er mai 1561, le roi Charles IX officialisa les choses : ayant reçu à cette date un brin de muguet en guise de porte-bonheur, il décida d'en offrir chaque année aux dames de la cour. La tradition était née.

 

La fleur est aussi celle des rencontres amoureuses. Longtemps, furent organisés en Europe des “bals du muguet”. C'était d'ailleurs l'un des seuls bals de l'année où les parents n'avaient pas le droit de citer. Ce jour-là, les jeunes filles s'habillaient de blanc et les garçons ornaient leur boutonnière d'un brin de muguet.

 

… et une fête du Travail.

 

1er mai 1886. Ce samedi à Chicago, un mouvement revendicatif pour la journée de 8 heures est lancé par les syndicats américains.

Une grève, suivie par 400 000 salariés paralyse de nombreuses usines. Le mouvement se poursuit et le 4 mai, lors d'une manifestation, une bombe est jetée sur les policiers qui ripostent. Bilan : une dizaine de morts, dont 7 policiers. S'en suivra la condamnation à mort de cinq anarchistes.

 

20 juin 1889 : le congrès de la 2ème   Internationale socialiste réuni à Paris pour le centenaire de la Révolution française, décide de faire du 1er mai un jour de lutte à travers le monde avec pour objectif la journée de huit heures. Cette date fut choisie en mémoire du mouvement du 1er mai 1886 de Chicago.

 

Dès 1890, les manifestants arborent un triangle rouge symbolisant leur triple revendication : 8 heures de travail, 8 heures de sommeil, 8 heures de loisirs. Cette marque est progressivement remplacée par une fleur d'églantine, puis en 1907 par un brin de muguet. Le muguet fait son grand retour…

 

1er mai-1891.jpg

 

24 avril 1941 : en pleine occupation allemande, le 1er mai est officiellement désigné comme la fête du Travail par le gouvernement de Vichy qui espérait rallier les ouvriers. Le jour devient chômé.

 

1er mai-1.jpg

 

Avril 1947 : la mesure est reprise par le gouvernement issu de la Libération. Celui-ci fait du 1er mai un jour férié et payé.

 

Aujourd'hui, la Fête du Travail est commémorée par un jour chômé dans la plupart des pays d'Europe à l'exception notamment de la Suisse et des Pays-Bas. Au Royaume-Uni, c'est le premier lundi de mai qui est férié. Grand week-end assuré…